Orange Bank : le DG André Coisne sur le départ

 |   |  585  mots
André Coisne était arrivé en juillet 2016 chez Orange pour piloter le lancement d'Orange Bank, qui avait été reporté au 2 novembre 2017 à la suite de bugs.
André Coisne était arrivé en juillet 2016 chez Orange pour piloter le lancement d'Orange Bank, qui avait été reporté au 2 novembre 2017 à la suite de bugs. (Crédits : Capture d'écran BforBank)
Le directeur général, André Coisne, est sur le point de démissionner, moins d'un an après le lancement de la banque mobile, dont les résultats interrogent. L'arrivée d'un autre banquier, Paul de Leusse, au comité exécutif de l'opérateur, va s'accompagner d'une réorganisation des équipes.

Décidément, Orange Bank use ses dirigeants. Le directeur général de la filiale bancaire de l'opérateur télécoms, qui a lancé ses services avec retard il y a moins d'un an, André Coisne, serait sur le départ, selon l'agence Reuters. Orange ne commente pas l'information qui est confirmée de source interne. La démission de l'ancien patron de BforBank, la banque en ligne du Crédit Agricole, devrait être annoncée prochainement. Elle aurait été accélérée par la nomination en mai dernier de Paul de Leusse, venu lui aussi de la Banque verte (Crédit Agricole Indosuez Wealth), au comité exécutif d'Orange, comme directeur général adjoint en charge des services financiers mobiles, à la fois Orange Bank et Orange Money, son service en Afrique.

Une arrivée qui avait déjà bousculé l'organisation : Paul de Leusse avait remplacé Marc Rennard, l'ex-Monsieur Afrique d'Orange, qui avait en charge l'expérience client et les services financiers sur mobile et avait à cette occasion quitté le ComEx. Ce que certains avaient interprété comme une sanction des bugs qui avaient obligé au report du lancement d'Orange Bank. Auparavant, Orange avait recruté un autre banquier du groupe Crédit Agricole, Laurent Paillassot, venu du LCL, pour préparer le lancement de la banque de l'opérateur, avant d'être finalement nommé à la tête de l'importante filiale Orange Espagne.

Diplômé de l'ESCP, André Coisne, âgé de 57 ans, avait par le passé piloté le lancement d'ING Direct en France puis de BforBank avant de rejoindre en juillet 2016 Orange pour préparer son projet de banque mobile, qui s'est appuyé sur les actifs (licence, informatique) de Groupama Banque, rachetée à 65%.

Lire aussi : Le patron de Bforbank dirigera la banque mobile d'Orange

Réorganisation en cours

Le départ ce spécialiste de la banque en ligne, qui ne devrait pas être remplacé poste pour poste, se ferait « en bons termes, pour monter un projet personnel » minimise une source interne, qui assure qu'il restera conseiller d'Orange Bank.

« Paul de Leusse est arrivé avec ses équipes, peut-être qu'André Coisne ne s'est pas retrouvé dans cette nouvelle organisation » a déclaré une source citée par Reuters.

Or les résultats de la néobanque interrogent. Orange n'a pas communiqué sur le nombre de clients ou de comptes depuis plus de six mois, même lors de la publication de ses derniers résultats trimestriels fin juillet. En févier, le PDG Stéphane Richard avait annoncé près de 100.000 clients conquis en quatre mois. Orange Bank a creusé ses pertes à fin juin : son modèle économique est difficile, ses services sont quasiment gratuits, mis à part des frais d'inactivité de 5 euros par mois si le client réalise moins de 3 opérations par mois, ou le crédit conso récemment lancé.

« Il y a une réorganisation mais elle n'a rien à voir avec les résultats » d'Orange Bank, a assuré une source à Reuters.

Cette réorganisation, prévue pour début octobre, viserait à renforcer la présence de la banque à l'international et la mise en conformité réglementaire. Stéphane Richard avait initialement l'ambition de lancer Orange Bank rapidement en Espagne et en Belgique. L'objectif à long terme était d'atteindre un quart du marché de la banque en ligne en France, soit deux millions de clients en dix ans. Pendant ce temps, le Compte Nickel a dépassé le cap du million, tout comme la néobanque allemande N26 (en Europe).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/01/2019 à 9:33 :
Bonjour je suis mauricienne je voulait savoir comment obtenir la carte vert merci
a écrit le 20/09/2018 à 22:26 :
Orange a juste oublié de lui dire en le recrutant qu’orange bank est mouillé jusqu’au coup dans l’affaire Madoff et va se prendre 430 millions d’euros d’amende qu’il n’aura pas volé Richard en plus de l’affaire tapie
a écrit le 19/09/2018 à 23:28 :
André Coisne un spécialiste ?
Ses multiples interventions chez ING et BforBank ont été des échecs patents. Tout comme chez Orange. Arrêtez de le présenter comme un spécialiste.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :