Pertes d’exploitation et coronavirus : Axa condamné à indemniser cinq restaurateurs

 |  | 581 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Arnd Wiegmann)
Axa, qui assure quelque 20.000 restaurateurs en France, va faire appel de ces jugements rendus par le tribunal de commerce de Paris et saisir la Cour d'appel. Suite ce vendredi avec le Parquet de Bordeaux qui doit se prononcer sur 28 autres plaintes.

C'est un gros coup dur pour Axa. L'assureur français a été condamné, ce jeudi 17 avril, par le tribunal de commerce de Paris à indemniser les pertes d'exploitation subies par cinq assurés restaurateurs lors de la période de confinement. Statuant sur le fond, ces décisions représentent un moment important dans le contentieux qui oppose depuis quelques mois restaurateurs et assureurs.

La compagnie d'assurance a d'ores et déjà indiqué qu'elle allait faire appel des cinq jugements rendus ce jour.

"Ces décisions méconnaissent une clause contractuelle claire et précise. En effet, le contrat d'assurance dont il est question prévoit explicitement que les fermetures administratives collectives affectant plusieurs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/09/2020 à 8:33 :
"Une banque vous prête un parapluie quand il fait beau et vous le reprend quand il pleut."
George Bernard Shaw

L'assurance est bel et bien un établissement financier du même type que la banque.
a écrit le 18/09/2020 à 7:05 :
Assureurs égal : banksters. On a encore aujourd’hui encore la preuve du comportement agressif des assureurs. Seul un assureur à remboursé 30 euros à ses assurés à la sortie du confinement du CODIV-19. Ce même assureur propose aujourd'hui de ne pas augmenter les cotisations de ses assurés avec un second assureur sur le marché de l'assurance. C'est ça un ASSUREUR MILITANT!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :