Pic de chaleur en Italie où les pompiers affrontent plus de 500 incendies

L'Europe méridionale affronte cet été des chaleurs intenses et de graves incendies, un phénomène appelé à s'intensifier et s'aggraver avec le changement climatique selon les experts scientifiques. Un anticyclone, baptisé Lucifer, traverse actuellement la péninsule italienne, faisant exploser les thermomètres, avec notamment une température record de 48,8 degrés enregistrée mercredi en Sicile.

3 mn

Un pompier combat l'incendie de forêt à côté de Petralia Soprana, en Italie, le 10 août 2021, photo prise par les pompiers italiens.
Un pompier combat l'incendie de forêt à côté de Petralia Soprana, en Italie, le 10 août 2021, photo prise par les pompiers italiens. (Crédits : Vigili del Fuoco via Reuters)

Des incendies ravagent le sud de l'Italie, dévastant des milliers d'hectares, alors que les températures ont atteint des pics inédits au-delà de 40 degrés Celsius et que des vents secs alimentaient les flammes.

Les pompiers ont combattu dans la nuit de mercredi à jeudi un demi-millier d'incendies qui ont fait quatre morts en Italie, confrontée cette semaine à une vague de chaleur record.

"528 interventions ont été effectuées au cours des douze dernières heures, dont 230 en Sicile, où la situation est actuellement sous contrôle", ont précisé les pompiers dans un communiqué.

Une nouvelle victime a été enregistrée, portant à quatre le bilan des morts liées aux incendies cette semaine.

L'anticyclone Lucifer a pris possession de la péninsule

Un anticyclone, baptisé très opportunément Lucifer, traverse actuellement la péninsule, faisant exploser les thermomètres, avec notamment une température record de 48,8 degrés enregistrée mercredi en Sicile, qui si elle est homologuée serait un nouveau record européen.

|Lire: Les vagues de chaleur extrême se multiplient sur la planète

L'Europe méridionale affronte cet été des chaleurs intenses et de graves incendies, un phénomène appelé à s'intensifier et s'aggraver avec le changement climatique selon les experts scientifiques.

Cette vague de chaleur, qui doit se prolonger quelques jours, favorise les incendies, notamment dans les régions méridionales comme la Sicile et la Calabre (la pointe de la Botte italienne).

Incendies: des causes multiples, depuis la malveillance au mauvais entretien

Le corps d'un homme de 79 ans a été découvert près de Reggio Calabria mercredi, et un autre homme en Calabre, âgé de 77 ans, est mort en tentant de mettre à l'abri son troupeau face aux flammes, selon les agences de presse italiennes. Vendredi, une femme de 53 ans et son neveu de 35 ans sont décédés, toujours près de Reggio Calabria, en tentant de sauver l'oliveraie familiale.

Une cinquantaine de pompiers volontaires de toute l'Italie ont été dépêchés pour aider à lutter contre les flammes.

Ces incendies ont dans certains cas une origine malveillante, du vandalisme, mais ils  sont aussi le résultat d'une défaillance dans la prévention, par exemple le mauvais entretien des étendues boisées dont l'Italie est riche, sans oublier qu'ils peuvent aussi résulter de simples maladresses, explique le colonel Marco di Fonzo, commandant de l'unité d'information sur les incendies de forêt du commandement de la protection des forêts des carabiniers, cité par l'agence de presse Ansa.

En Calabre, où les pompiers ont effectué une centaine d'interventions durant la nuit, la situation est particulièrement difficile près des villes de Reggio Calabria (face au détroit de Messine dans l'extrême sud), Catanzaro et Cosenza (à l'intérieur des terres).

En Grèce, 100.000 ha ont brûlés en deux semaines

La vague de chaleur extrême touche aussi la Grèce, qui début août a été frappée par "la pire canicule" en trois décennies, selon son Premier ministre. Pendant une semaine, le mercure a atteint 45 degrés en plusieurs endroits du pays et flirté avec les 43 degrés dans la capitale.

Entre le 29 juillet et le 12 août, ce sont 100.874 hectares qui sont partis en fumée dans la péninsule hellène et ses îles, un record depuis les incendies meurtriers de 2007 qui avaient ravagé plusieurs régions du pays, selon les données actualisées jeudi du Système européen d'information sur les feux de forêts (EFFIS).

À titre de comparaison, en moyenne, sur la même période entre 2008 et 2020, quelque 2.750 hectares avaient brûlé.

 (avec AFP et Reuters)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 13/08/2021 à 21:10
Signaler
Il n'y a rien à commenter vu que rien ne sera fait pour éviter le réchauffement climatique. Mieux vaudrait donner des pistes aux gens pour qu'ils anticipent et s'adaptent au mieux.

le 14/08/2021 à 12:25
Signaler
La solidarité européenne voudrait que la France aide l'italie par l'envoi de Canadair... il suffit de rapatrier ceux envoyés en Algérie... pas sur qu'on ait ne serait-ce qu'un merci de la part des algériens !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.