Téléchargez
notre application
Ouvrir

Opinions - décembre 2010 Page 3

La revanche de Natixis sur BPCE

Avec l'entrée au CAC 40 de Natixis, une fusion avec son actionnaire de référence, BPCE, n'est plus pertinente. La visibilité du titre est aussi un moyen de protéger Natixis appelé à jouer, contre toute attente et après avoir frôlé la failli...

Audit, le risque de la concentration

Par Patrick Mordacq, ancien secrétaire général de la Cob, et Jean-Louis Mullenbach, vice-président de l'Académie des sciences et techniques comptables et financières.

Taxe professionnelle : les ratés de la réforme

La suppression de « l'impôt imbécile » devait donner plus de compétitivité à l'industrie. Les résultats apparaissent aujourd'hui incertains, tandis que la fiscalité locale a fait l'objet d'un tel jeu de bonneteau que plus personne ne s'y re...

Paris perdu

Par Olivier Provost, directeur adjoint de la rédaction de La Tribune.

Taxe professionnelle : les ratés de la réforme

La suppression de "l'impôt imbécile" devait donner plus de compétitivité à l'industrie. Les résultats apparaissent aujourd'hui incertains, tandis que la fiscalité locale a fait l'objet d'un tel jeu de bonneteau que plus personne ne s'y retr...

L'Europe peut-elle vaincre la spéculation ?

Pour mettre fin à la "bulle des CDS", il faut interdire les "positions nues", créer un fonds monétaire européen, permettre à la BCE de poursuivre ses achats de titres, rétablir la crédibilité des "stress tests" et lancer une politique europ...

La France, une singularité irréformable ?

Contrairement à une opinion de plus en plus admise, la France n'est pas irréformable. Mais la méthode de la réforme doit s'adapter à l'esprit français. Pas question de transposer des modèles étrangers. Surtout, ne pas chercher à nier les...