Armement : Coup double pour Nexter en République tchèque

 |   |  618  mots
Le système d'artillerie Caesar est l'un des best-sellers de Nexter à l'exportation
Le système d'artillerie Caesar est l'un des best-sellers de Nexter à l'exportation (Crédits : Nexter)
Après le véhicule blindé Titus en 2019, Prague a sélectionné à nouveau Nexter et son partenaire local Tatra pour la fourniture d'un système d'artillerie autotracté, Caesar pour 224 millions d'euros.

Le choix de la République tchèque en faveur de Nexter ne pouvait pas mieux tomber pour la ministre des Armées Florence Parly, à la suite de la publication du rapport au Parlement sur les exportations d'armement de la France en 2019. Il conforte ainsi sa stratégie d'orienter la politique d'exportation des industriels tricolores vers les pays européens même si cette tendance doit être confirmée sur une plus longue période. C'est le cas avec cette nouvelle commande signée par un pays de l'Union européenne en faveur d'un industriel français. Concrètement Prague a sélectionné Nexter pour la fourniture de 52 canons automoteurs Caesar pour une valeur d'environ six milliards de couronnes (224 millions d'euros), a annoncé jeudi le ministre tchèque de la Défense.

Coup double en République tchèque

Le ministère prévoit de signer le contrat d'ici à la fin de l'année, a déclaré le ministre Lubomir Metnar à l'agence de presse CTK. "Sur la base de 80 paramètres techniques cruciaux (...) Caesar de Nexter s'est révélé être clairement le meilleur choix", a justifié Lubomir Metnar. Le ministère a reçu huit offres et celle de Nexter était la moins chère. Les canons automoteurs, montés sur le châssis tchèque Tatra, devraient être livrés dans les années 2022-2026, a précisé le responsable tchèque, ajoutant que le prix comprenait également les munitions, la formation et les simulateurs de formation. Le matériel de Nexter remplacera les canons DANA de fabrication tchèque obsolètes, qui ne répondent plus aux exigences de l'OTAN en matière de portée ni de calibre. La République tchèque a rejoint l'OTAN en 1999.

C'est la seconde fois que Nexter séduit Prague, qui a acheté l'an dernier 62 véhicules blindés low-cost Titus pour un montant évalué à un peu plus de 230 millions d'euros, dont 47 millions d'euros environ tombent dans les caisses du groupe français. Le contrat a été signé en juillet 2019 entre le ministère tchèque de la Défense et la société Eldis (CSG Group), le partenaire de Nexter qui porte le contrat principal avec le ministère. La chaîne de mobilité du Titus a été développée en coopération avec le fournisseur tchèque Tatra Trucks.

Négociations exclusives entre Prague et Nexter

Nexter et le gouvernement tchèque entrent dans une phase de négociations exclusives, qui devrait se terminer d'ici à la fin de l'année. Selon un représentant de Nexter, le montant annoncé par Prague représente le budget dont dispose le gouvernement tchèque et non le montant du futur contrat. Le système d'artillerie Caesar, autofinancé au départ par Nexter, est finalement devenu l'un des best-sellers de Nexter à l'exportation. Le spécialiste de l'armement terrestre en a vendu plus de 300 dans le monde. en service ou en production dans le monde, notamment à l'Arabie Saoudite (au moins 132 unités), l'Indonésie (55), Danemark (18) et la Thaïlande (6). Dernièrement, comme l'avait révélée La Tribune, le Maroc a choisi ce type d'artillerie (36 exemplaires pour 200 millions d'euros, munitions comprises).

Le Caesar est en service depuis 2008 dans l'armée française, qui en dispose de 77 exemplaires (109 d'ici à 2025). Paris les a déjà déployés au Liban, en Afghanistan, et en Irak lors de l'opération Chammal entre septembre 2016 et mars 2019 au cours de laquelle ils ont tiré plus de 18.000 obus. Ce canon automoteur de 155 mm, qui peut tirer à 40 kilomètres de distance, est monté sur le châssis d'un camion standard, qui lui assure un coût de possession réduit et une grande mobilité selon Nexter.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :