Fret : Boeing dévoile son prototype d'avion cargo électrique (et sans pilote)

 |   |  434  mots
Notre nouveau prototype (...) ouvre de nouvelles possibilités pour la livraison autonome de fret, pour la logistique et pour d'autres fonctions de transport, a dit Steve Nordlund, vice-président de Boeing HorizonX, l'unité qui a développé cet appareil.
"Notre nouveau prototype (...) ouvre de nouvelles possibilités pour la livraison autonome de fret, pour la logistique et pour d'autres fonctions de transport", a dit Steve Nordlund, vice-président de Boeing HorizonX, l'unité qui a développé cet appareil. (Crédits : DR)
Avec ce prototype, le constructeur aéronautique américain veut tester et faire progresser sa technologie de navigation autonome destinée à ses futurs vaisseaux aériens. A la manœuvre, sa toute jeune division de capital-risque Boeing HorizonX.

"Là où nous allons, nous n'avons pas besoin de routes..." : c'est par cette célèbre citation que Boeing a débuté son tweet, hier, mercredi 10 janvier 2018, pour dévoiler son nouveau prototype de véhicule volant électrique et sans pilote destiné au transport de fret.

Mais l'objectif premier du constructeur aéronautique américain est de tester et de faire progresser sa technologie de navigation autonome destinée à ses futurs vaisseaux aériens.

A la manœuvre, Boeing HorizonX, sa toute jeune filiale de capital-risque lancée en avril dernier, qui a réalisé en octobre sa cinquième opération depuis sa création, en investissant dans Near Earth Autonomy. Cette société, spécialiste depuis trente ans des technologies de navigation autonome, est notamment responsable des premiers vols d'hélicoptères sans pilote au monde, en 2010, en partenariat avec l'armée des Etats-Unis.

Nouvelles perspectives dans la livraison autonome de fret, la logistique...

Le prototoype dévoilé hier, baptisé CAV pour "Cargo Air Vehicule", décolle et atterrit à la verticale. Il a été conçu et construit en moins de trois mois.

Boeing, fret aérien, prototype électrique et sans pilote, CAV, Cargo Air Vehicule,

Sa forme est proche de celle d'un drone quadrimoteur, mais avec des dimensions bien plus conséquentes : il mesure en effet 5,5 m x 4,7 m sur 1,22 m de hauteur. Il est en outre équipé d'un système de propulsion électrique et peut transporter une charge d'environ 225 kg.

"Notre nouveau prototype de CAV (...) ouvre de nouvelles possibilités pour la livraison autonome de fret, pour la logistique et pour d'autres fonctions de transport", a dit Steve Nordlund, vice-président de Boeing HorizonX, l'unité ayant développé cet appareil.

Boeing, fret aérien, prototype électrique et sans pilote, CAV, Cargo Air Vehicule,

Grandes manœuvres dans la motorisation électrique

Les constructeurs aéronautiques se sont lancés dans la technologie électrique pour tenter de réduire leurs coûts et limiter leur dépendance aux énergies fossiles. Airbus, Rolls-Royce et Siemens se sont alliés en novembre pour développer un moteur hybride pour avions commerciaux.

Une start-up de la région de Seattle, Zunum Aero, bénéficiant d'un soutien financier de Boeing et de JetBlue Airways, a pour sa part annoncé en octobre un projet de commercialisation d'ici 2022 d'un petit avion hybride équipé de deux moteurs électriques et pouvant transporter 12 passagers sur une distance d'environ 1.600 km.

> VIDEO : Le futur du fret aérien : Boeing dévoile son prototype de cargo autonome et électrique

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/01/2018 à 15:48 :
Article interessant, merci. Vivement des avions totalement électriques et les bateaux, cargos et autres porte containers, existe il comme il me surprendrait un investissement afin de sortir enfin du kérozène ?
a écrit le 11/01/2018 à 15:46 :
Article interessant, merci. Vivement des avions totalement électriques et les bateaux, cargos et autres porte containers, existe il comme il me surprendrait un investissement afin de sortir enfin du kérozène ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :