Auto : Peugeot et Renault à la reconquête du marché français

 |   |  615  mots
La Peugeot 208 GTi
La Peugeot 208 GTi (Crédits : <small>DR</small>)
En mai dernier (chiffres arrêtés au mardi 27), la marque Renault a vu ses immatriculations de voitures neuves grimper de 19,8% dans l'Hexagone, Peugeot de 9,2%, Citroën de 4,3%, selon des statistiques officieuses.

Les marques françaises confirment leur reconquête du marché auto hexagonal. En mai dernier (chiffres arrêtés au mardi 27), la marque Renault a vu ses immatriculations de voitures neuves grimper  de 19,8%, Peugeot de 9,2%, Citroën de 4,3% en France, selon des statistiques officieuses.  Peugeot était en mai dernier la première marque en France avec 22.600 unités et une part de marché de 17,95%. Le petit "crossover" 2008 se porte bien, la nouvelle berline compacte 308 aussi.  Renault suit (sans Dacia) à 22.100 et 17,5% de pénétration,  avec l'appoint appréciable du Captur, rival du Peugeot 2008. Citroën est derrière, avec 17.900 et une part de 14,2%. Dacia, filiale roumaine à bas coûts de Renault a progressé pour sa part de 10% à 6.600 avec une pénétration de 5,3%.

 

Au total, le groupe PSA Peugeot Citroën a accru ses immatriculations de voitures neuves dans l'Hexagone de 7% à 40.500 exemplaires et une pénétration de 32,2% en mai.  Le groupe Renault (avec Dacia) a progressé de 17,4% à 28.700.et une part de 22,8%. Le marché français total des voitures particulières neuves s'affichait en croissance de 2,6,%. Certes, les comptes ne seront clos qu'au samedi 31 mai prochain. Et, d'ici là, quelques unités supplémentaires, notamment de voitures immatriculées sans client derrière pour gonfler les chiffres, peuvent un peu changer la donne mensuelle.

Dacia cartonne

Au cumul depuis le début de l'année, sur cinq mois (comptes toujours arrêtés au 27 mai), Peugeot et la marque Renault progressent de 10% en France, Citroën de 4,3%.  Toutefois, c'est Dacia, la firme roumaine à petits prix, qui  progresse le plus (+27%). Le groupe PSA au total améliore ses scores de 7,4% à 225.800 unités et 30,5% de part de marché sur cinq mois en France. Le groupe Renault (avec Dacia) progresse de 14% à 189.000 unités et 25,5% de pénétration. Le marché total tricolore des voitures particulières neuves est en hausse de 3,5%.

 

Si l'on inclut Dacia, les constructeurs automobiles français détenaient à eux tous en mai dernier 55% de leur marché national (49,8% sans Dacia). Soit quatre points de plus qu'en mai 2013. C'est une bonne nouvelle, mais qui ne se répercute pas forcémentsour le "made in France". Si les Peugeot 2008 et 308 sont fabriquées dans l'Hexagone, ce n'est pas le cas du Renault Captur (Espagne) ou du nouveau monospace Citroën C4 Picasso (également assemblé en Espagne). Toutes les Dacia vendues en France proviennent pour leur part de Roumanie ou du Maroc.

Hyundai-Kia et GM chutent

Face à ce regain d'intérêt des clients français pour leurs constructeurs,  le groupe Volkswagen s'est maintenu (-1% en mai) à 18.300 exemplaires (14,5% de pénétration). Ford a progressé (+11%), après il est vrai une année 2013 catastrophique. La firme américaine détient 4,85% du marché tricolore. En revanche, GM dégringole de 20% - conséquence notamment du retrait annoncé de Chevrolet -, Fiat de 17%, tout comme BMW, Mercedes de 7%, comme Toyota. A noter que le coréen Hyundai-Kia est en repli de 25%.

 

Au-delà des chiffres bruts du marché, soulignons que certains constructeurs écoulent coûte que coûte leurs véhicules, à travers de fausses voitures neuves, sanss client derrière! C'est-à-dire des vraies voitures d'occasion "zéro kilomètre", souvent cédées à perte. C'est le cas des Renault Clio III et Koleos, Peugeot 4008, Opel Zafira, Fiat Bravo, Doblo et Punto. Les modèles des marques "premium" n'échappent pas au phénomène avec les 4x4  Mercedes ML et GLK, BMW X3, Audi Q3, selon les statistiques que La Tribune s'est procurées.

 

Les ventes très peu rentables aux loueurs de courte durée sont aussi fort prisées par des constructeurs comme Renault, Ford, Fiat et surtout Opel (GM). Histoire de faire là aussi tourner les usines.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2014 à 13:52 :
J'ai du manquer quelque chose, mais j'ai pas souvenir que renault ou peugeot propose des voitures pas cher...
a écrit le 30/05/2014 à 12:33 :
Bonjour visiblement il y a des perdant et des gagnant ce sont les parts de marche si chers a peugeot qui a monayée la i-road a toyota alors que celui qui a dessiner et imaginer la i-road c'est fais gentille ment remercier avec une balle de revolver dans le corps en seine-saint-denis. Super la famille peugeot.cordialement
a écrit le 29/05/2014 à 22:25 :
Pour moi que les renault et autres Peugeot reviennent à un entretien 2 ans( comme VW par ex ) au lieu de nous arnaquer en repassant à 1 an de puis 2012.
a écrit le 29/05/2014 à 21:11 :
En achetant français ou pas la France aura toujours "un marché automobile de pays pauvre", Verdevoye dixit. Mais si la proportion de petites citadines made in France augmente alors là on n'aura rien à envier aux pays de l'Europe de l'est, à l'Inde… Ne soyons pas dupes, dans une société moderne et démocratique chacun achète la voiture qu'il veut, qu'elle soit fabriquée dans le pays ou importée, c'est le choix de tout un chacun qui ne bosse pas ses heures supplémentaires pour du beurre.
Réponse de le 29/05/2014 à 22:28 :
Effectivement ne soyons pas dupes. Le discours qui consiste à faire croire qu'acheter français ou pas n'aurait aucune incidence sur notre économie est totalement faux. D'ailleurs les pays qui aujourd'hui affichent une croissance conséquence privilégie leurs productions nationales.

Si je bosse des heures supplémentaires ce n'est pour voir mes efforts partir dans les impôts pour financer l'accroissement des allocations chômage.
Réponse de le 30/05/2014 à 0:08 :
@Christiano

Acheter français par idéologie est stupide car cela n'engage aucun vendeur à réinvestir en France. Je préfère acheter des biens durables plus économiques et plus écologiques à long terme. Il faut rompre avec le dogme de la croissance économique et démographique, il en va de l'avenir de l'espèce humaine.
Réponse de le 30/05/2014 à 10:02 :
D'accord avec Michel, une Peugeot n'a pas le même standard en puissance, confort et fiabilité (pour n'en pas dire plus) qu'une Rover ou une Audi, ne soyons pas naïfs. De même pour une Honda, très très fiable. C'est l'opinion de qui en a fait déjà l'expérience et des garagistes. Pour stimuler la mentalité du "achetez français" (d'ailleurs peu originale et réductrice) vanter le prix avantageux et la manière de voir une voiture en tant que simple véhicule pour se déplacer d'un point à l'autre devient logique. Mais à la condition que on soit conscient. Alors je vous demande : si pour gagner le marché français on parle de revenir à la simplicité, pourquoi donc les constructeurs français poussent leurs agences de publicité à vanter la puissance, l'agilité et le confort de leurs voitures dans leurs bandes-annonces ? de la publicité mensongère pour leurrer leurs clients ?
Réponse de le 30/05/2014 à 11:16 :
Ne soyons pas naïfs. Concernant la fiabilité, les véhicules à français n'ont rien à envier à leurs rivales.

Dans l'étude de fiabilité menée par le plus grand automobile club d'Europe basé en Allemagne (ADAC) la Honda Jazz figure en 22ème position de la catégorie petites voitures alors que la Clio se classe 9ème, la Dacia Sandero 5ème, la Citroën C3 9ème et la Hyundai i20 23ème.

Dans la catégorie voitures moyennes, la Honda Civic occupe la 26ème place, le Citroën C4 Picasso la 2ème place, le Renault Scénic la 8ème, la Renault Mégane la 12ème, la Hynudai i30 29ème?

L'étude se base sur des statistiques émanant de plus de 27 millions de véhicules en circulation en Europe.

Pour rappel, depuis le début de l'année 2014 les ventes du groupe Renault ont progressé en Europe de 18,7% et celles de PSA de 7,1% quand les ventes de Honda chutaient de -6,4% et celles de Hyundai de -1,4%
a écrit le 29/05/2014 à 19:03 :
Par patriotisme économique les allemands n'achètent que des voitures allemandes; Nous devons faire pareil avec nos voitures !!!!
a écrit le 29/05/2014 à 19:00 :
il faut acheter des voitures fabriquées en France ou de marques françaises en ces temps difficiles pour soutenir notre économie.
a écrit le 29/05/2014 à 18:58 :
Perso, j'ai une renault qui hélas n'est plus fabriquée en France mais en Espagne ! Et jusqu'à présent, j'en suis contente. Je ne suis pas pour les délocalisations et j'ai bien peur qu'il y ait de plus en plus d'ouvriers et d'ingénieurs qui vont perdre leur boulot.
Réponse de le 29/05/2014 à 23:56 :
C'est très bien que vous fassiez vivre l'Espagne qui est un pays qui achète plus de voitures françaises ... que l'Allemagne !
a écrit le 29/05/2014 à 18:58 :
j'ai acheté une 308 et c'est un voiture vraiment sympa. Vive le françaises !
a écrit le 29/05/2014 à 18:53 :
Il y a encore des naïfs qui pensent que toutes les voitures allemandes sont faites en Allemagne. Et bien une bonne partie le sont en Europe de l'Est ou en Espagne. Ce n'est pas pour autant qu'elle ne sont pas fiables. Idem pour les voitures françaises. Même si les petites citadines ne sont pas assemblées en France, elle sont composées de composants français.
a écrit le 29/05/2014 à 15:39 :
Franchement, y a-t-il un avenir pour les constructeurs automobile français ?
Réponse de le 29/05/2014 à 19:00 :
Dans l'europe telle qu'elle est : NON
a écrit le 29/05/2014 à 13:45 :
Pour sauver nos emplois et notre protection sociale, il faut cesser d'acheter des marques étrangères.
Réponse de le 29/05/2014 à 15:08 :
eh oui mais beaucoup de français n ont pas encore compris cela...surtout que ces dernières valent bien certaines allemandes! mais contre la frime on ne peut rien..
Réponse de le 29/05/2014 à 15:59 :
Au contraire ils sont malins les patrons français : là où les patrons allemands ont effectivement des charges moindres dans les entreprises du secteur automobile mais, par contre, ils créent des emplois en Allemagne et payent bien leurs gars, nos patrons obtiennent des réductions massives de charges des socialistes, ils baissent les salaires (merci l'ANI) et en plus ils délocalisent !

Cette manière de parvenir à bouffer à tous les râteliers doit être saluée, c'est édifiant, nos patrons sont de véritables virtuoses. Vive le "patriotisme économique" ! Cocorico !!
a écrit le 29/05/2014 à 11:41 :
Je ne lis que les rapports de fiabilité des voitures quelque soit la marque dans les revues auto.
Il est scandaleux d'avoir aujourd'hui des pannes tout juste après deux ans, au vu du prix d'une voiture moyenne: disons entre 20 et 30.000 euros.
Je ne rachète PLUS JAMAIS une marque dont c'est le cas. Par exemple Mercedes, VW, Audi, BMW, Peugeot, Renault. Il ne reste qu'Honda et Toyota.
Faites ce que vous voulez de votre pognon, mais ne venez pas vous plaindre.
Une voiture c'est quatre roues par terre et va d'un point à un autre. Si vous trouvez que vous êtes beau au volant d'une Ferrari par exemple...non, vous êtes une nase qui fait du bruit et dépense plus de 30.000 euros par an (entretien, assurance et autres) tout compris pour parader. Au fait tout le monde sen fout.
a écrit le 29/05/2014 à 10:43 :
Le chiffre des ventes seul est un chiffre absurde, ce qui compte c'est la qualité, la technologie, la production intérieure et les profits industriels.
Les constructeurs français sont devenus des importateurs de merdouilles, en particulier Renault qui importe en masse ce qu'il y a de pire dans la construction automobile ;
Début 2002/2004 HYundai Kia étaient la risée des prétentieux vendeurs de Renault et PSA,
en 2014, HYundai Kia est largement au niveau de Renault en qualité valeur finition et technicité des voitures
en 2014, HYundai Kia est largement au dessus des Dacia Renault en qualité valeur finition et technicité des voitures
en 2014 QOROS le chinois est au dessus de DaciaRenault en qualité valeur finition et technicité des voitures
en 2014 Renault Dacia est un constructeur dans la queue du classement des résultats puisque Renault Dacia perdent de l'argent, 940 000 000 euro de pertes, près de 1 milliards d'euro de pertes RenaultDacia en 2013, ce sont les dividendes de Nissan qui viennent remettre à niveau les comptes
Voilà le bilan in finé très négatif de Renault, PSA fait pas mieux
Réponse de le 29/05/2014 à 14:29 :
c'est la panique dans les concessions Hyundai/Kia???
Réponse de le 29/05/2014 à 15:10 :
pour ma part je ne achèterai jamais des voitures japonaises ou coréennes, trop moches et sans personnalitées.
Réponse de le 29/05/2014 à 15:36 :
Hyundai intègre le top 5 des marques les moins fiables selon l'enquête de fiabilité de JD POWER.

La Hyundai i20 est actuellement dernière de la catégorie petite voiture (23ème) du classement de fiabilité du plus grand club d'automobilistes d'Europe, loin derrière la Dacia Sandero qui se classe 5ème.
Réponse de le 29/05/2014 à 16:11 :
Dacia et Renault respectivement premier et deuxième à l'enquête de fiabilité d'Auto Plus.

De plus si on se réfère aux résultats de l'étude allemande de l'ADAC, les Renault et Dacia se classe systématiquement devant leurs rivales Hyundai Kia.

L'année dernière, le groupe coréen a procédé aux rappels de 1,9 millions de véhicules aux USA pour des problèmes de freins et d'airbags.
a écrit le 29/05/2014 à 10:39 :
Après la "conquête du monde", les constructeurs français rêvent de "réconquérir" leur propre marché. Quand vous dites "répondre la paupérisation... par des modèles surtout pas chers" c'est logique mais cela a été la logique de nos constructreus depuis toujours. En tout cas, depuis les années 50. À part les Simca (sauf la 1000 qui était populaire), les DS et les Alpine, le marché français a été toujours de petites voitures pas chères. Donc, il n'y aura de "révolution" mais de maintenir un "statu quo" avec une partie du marché plus avantageuse pour les marques nationales.
Cependant moi je trouve que les Français, budget oblige, achèteront toujours des voitures bas de gamme, notre marché reste un marché automobile pauvre en fonction du pouvoir d'achat mais aussi de toute une mentalité.
Réponse de le 29/05/2014 à 18:09 :
Peut-être que cet article pourrait vous donner raison :
www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20140401trib000823064/la-france-un-marche-automobile-de-pays-pauvre.html
a écrit le 29/05/2014 à 10:24 :
Un succès industriel français ne dure jamais très longtemps
Suffit d'attendre un peu et les pleurnicheries reprendront de plus belle
a écrit le 29/05/2014 à 8:49 :
Enfin les constructeurs français s'adaptent au marche intérieur : répondre a la paupérisation de la France par des modèles récents parfois ludiques mais surtout pas chers . Plus généralement il convient de regarder les 10 voitures les plus vendues du marche pour en avoir la démonstration
a écrit le 29/05/2014 à 0:33 :
Excellentes nouvelles en France, il faudrait aussi que nos marques progressent en Allemagne et dans certains pays en Europe de l'Est. Il faut sortir de cette crise avec les meilleurs atouts. Ils ont d'excellents nouveaux modèles alors on y croit !
Réponse de le 29/05/2014 à 14:34 :
un allemand achète allemand avant tout, il n'en a que faire des marques françaises (Renault/PSA). Au contraire, il serait heureux de les voir disparaître.
a écrit le 28/05/2014 à 23:55 :
Félicitations aux constructeurs français. C'est une bonne nouvelle comme on en entend peu en ce moment !
Ils ont réglé leurs problèmes avec le design il y a dix ans, ils ont rattrapé une bonne partie de leur retard sur la qualité perçue il y a trois-quatre ans, et ils commencent maintenant à alléger leurs modèles, comme l'ont fait les allemands quelques années plus tôt.
Il ne reste plus aux constructeurs qu'à améliorer l'ergonomie de leurs produits, et les voitures françaises feront quasiment aussi bien pour beaucoup moins cher que les allemandes.
a écrit le 28/05/2014 à 20:39 :
Il est marrant de lire toutes les peurs que le model concept de Dacia peut révéler.
PS de 0 à 130 km/h je suis apte à conduire, je n'ai pas besoin de toute sorte de technologie pseudo aide à la conduite... je conduis, je suis concentré, j'ai une expérience en "pilotage" (circuit)... donc je m'applique et fait très attention à ceux qui m'entourent.
a écrit le 28/05/2014 à 18:55 :
C'est exact, les Dacia sont des importations massives de très faibles valeurs ajoutées, et de médiocres guimbardes dangereuses.
Réponse de le 28/05/2014 à 19:52 :
Tous les propriétaires de Duster ou de Stepway doivent se rouler par terre en hurlant de rire à la lecture de la bêtise crasse de ce commentaire, qui lui au moins n'est pas dangereux, sinon pour son auteur....
Réponse de le 28/05/2014 à 19:55 :
Avant de parler il faut essayer...
Réponse de le 28/05/2014 à 20:02 :
Quand Dacia est arrivé, tout le monde disait que ça se vendrait pas...
Ça c'est vendu.
Ensuite tout le monde à dit que c'était pas faible...
Ça c'est révélé très fiable...
Maintenant on en est à dire que c'est dangereux.
Plus dangereux que la Golf de 5-8 ans au même prix en occasion que la Sandero II neuve ?
Certainement pas.
Bref, les daciaphobes changent de discours comme Copé tient le siens...
Réponse de le 28/05/2014 à 20:34 :
Des importations issues d'exportations françaises pour au moins 10% de la valeur du véhicule... Dacia c'est Renault, et Renault a son siège social en France...
PS: Dacia est très fiable puisque simple...
a écrit le 28/05/2014 à 18:20 :
Des low-cost Volkswagen fabriqués en Pologne, ce serait un nouveau brillant succès de l'industrie Allemande.
Des low-cost Renault fabriqués et demandés dans le monde entier, voilà une nouvelle preuve de la misère noire des Francais...
a écrit le 28/05/2014 à 17:37 :
On revient aux origines.... on devient plus modest.... c'est bien.
Réponse de le 28/05/2014 à 20:31 :
Retour sur terre pour PSA plutôt.
Réponse de le 28/05/2014 à 21:20 :
308 le must je suis conquis , la sw 308 la cerise sur le gâteau ça va faire une brèche je dirai plutôt un gouffre dans la concurrence mdr
Réponse de le 28/05/2014 à 21:54 :
Vous parlez à qui au juste ??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :