Daniel Bernard arrive chez Kingfisher

 |   |  306  mots
L'ancien PDG de Carrefour vient d'être nommé vice-président non exécutif du groupe de distribution spécialisée Kingfisher, qui se trouve en difficulté sur son marché.

Un an après avoir été évincé de la présidence du groupe de distribution Carrefour, Daniel Bernard fait son entrée chez Kingfisher. Le groupe britannique de distribution spécialisée vient d'annoncer sa nomination en tant que vice-président non exécutif du géant européen propriétaire de Castorama.

"Kingfisher est un groupe remarquable, un leader international dans un secteur d'activité très intéressant et je me réjouis à l'idée de travailler avec Peter Jackson et Gerry Murphy (respectivement président et directeur général du groupe, NDLR), à l'heure où le groupe est en train de se développer en Europe et en Asie", a commenté Daniel Bernard dans un communiqué diffusé ce matin par Kingfisher.

L'ancien patron de Carrefour prendra ses fonctions à l'issue de l'assemblée générale du 24 mai prochain. Il prendra le relais de John Nelson, l'actuel vice-président. Jusqu'à cette date, les deux hommes partageront le même poste.

Daniel Bernard revient ainsi au plus haut niveau d'un grand groupe de distribution, après avoir été obligé de quitter la présidence de Carrefour, qu'il avait dirigé pendant douze ans. Il avait alors été remplacé par le directeur financier du groupe, José Luis Duran, qui a pris la tête du directoire. Pour sa part, Luc Vandevelde assume la présidence du conseil de surveillance.

Sa tâche sera en tout état de cause de taille, alors que Kingfisher souffre de la faiblesse de la consommation outre-Manche, et surtout d'une concurrence féroce dans ce secteur. Pour l'exercice 2005-2006, Kingfisher a ainsi enregistré un bénéfice net divisé par trois, par rapport à l'exercice précédent, à 139 millions de livres (200 millions d'euros). Le groupe est d'ailleurs en pleine restructuration, et a dû fermer des magasins.

A la clôture, l'action Kingfisher cède 1,39% à 231,25 pence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :