Le cofondateur de Microsoft met le cap sur l'espace

 |   |  289  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : dr)
Le cofondateur a un projet de tourisme spatial : un avion utilisant six moteurs de 747 pour démocratiser le tourisme spatial. Pourvu que ses futurs engins spatiaux ne doivent pas être redémarrés en cas de plantage...

Le cofondateur de Microsoft Paul Allen a dévoilé mardi les détails d'un projet visant à mettre sur pied un système de vols spatiaux s'appuyant sur un avion, le plus grand jamais construit, lançant dans l'espace des fusées emportant du fret ou des humains.

La nouvelle entreprise de Paul Allen, Stratolaunch systems, a pour objectif de construire un immense avion qui emporterait une fusée à plusieurs étages équipée d'un propulseur. La fusée elle-même doit être construite par l'entreprise américaine SpaceX. L'idée est de pouvoir envoyer des fusées dans l'orbite basse-terrestre. Le premier vol pourrait avoir lieu dans cinq ans.

Allen et Rutan précurseur dans les vols suborbitaux

«Cela va maintenir l'Amérique en tête de l'exploration de l'espace», a déclaré Allen à la presse lors de la présentation du projet. «Le système de mise en orbite en altitude induit des coûts moins élevés, une sécurité accrue, et une flexibilité et une réactivité plus grandes que ce qui est de mise aujourd'hui avec les lancements terrestres», a affirmé la compagnie dans un communiqué.

L'avion en question devrait «utiliser six moteurs de 747, enregistrer une poussée de plus de 500 tonnes avec une envergure totale de 117 mètres», est-il indiqué dans le dossier de presse. «Nous pensons que cette technologie a le potentiel de permettre un jour une forme de routine spatiale en supprimant un certain nombre de contraintes liées aux fusées lancées depuis la Terre», a déclaré l'ancien administrateur de la Nasa Mike Griffin, un des participants au projet.

Conçu et voulu par Allen et Rutan, SpaceShipOne a été le premier engin commercial à compléter un vol suborbital en 2004.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/12/2011 à 9:57 :
"Pourvu que ses futurs engins spatiaux ne doivent pas être redémarrés en cas de plantage..." ???
Moi pas compris quoi vouloir dire.
a écrit le 14/12/2011 à 18:17 :
Pas de sous-titre plus intelligent à mettre?
a écrit le 14/12/2011 à 14:10 :
paul allen ...garde moi uune place ...
a écrit le 14/12/2011 à 9:59 :
Bonne inititiative !!!
Il est grand temps de repousser les frontières terrestres vers la banlieue terrestre, la Lune puis dans un avenir plus ou moins proche Mars et Venus.
La terre est le berceau de l'humanité mais aucun bébé n'a jamais passé sa vie entière dans un berceau ... .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :