"Améliorer la performance énergétique du numérique" Laurent Solly, Facebook

 |   |  540  mots
(Crédits : DR)
[24 Tribunes pour la COP24 | 11/24 ] L'empreinte environnementale du numérique est loin d'être négligeable. Tous les acteurs du numérique ont pour responsabilité d'offrir aux internautes un accès au numérique ayant le moins d'impact possible sur la planète. Par Laurent Solly, Directeur général de Facebook France

Nous nous sommes donc engagés à réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 75% d'ici à la fin de 2020. Cela passe d'abord par une approche novatrice dans l'implantation et la construction de nos data centers. L'accès à l'énergie propre et renouvelable est l'un des nombreux facteurs primordiaux dans notre processus de sélection de sites pour les nouveaux centres de données. Notre objectif est que tous nos data centers soient alimentés par une énergie 100 % propre et renouvelable fin 2020. Chez Facebook, notre mission est de connecter et de rassembler le monde entier, mais il nous faut l'accomplir en respectant l'environnement.

Cette prise de conscience est un engagement de longue date. En 2009, en pleine expansion, Facebook a repensé son infrastructure pour faire face à l'afflux de nouveaux utilisateurs et de données, tout en contrôlant les coûts et la consommation d'énergie. Nous avons lancé un projet visant à concevoir le data center le plus économe en énergie du monde, un centre qui pourrait gérer un volume sans précédent de données au moindre coût possible. Une petite équipe d'ingénieurs a passé les deux années suivantes à le concevoir et à le construire. Le résultat est à Prineville, Oregon, États-Unis. Ce data center était alors 38 % plus économe à construire et 24 % moins coûteux à exploiter que les anciennes installations de l'entreprise. Mais seuls, nous ne pouvons pas rendre le numérique plus vertueux. En 2011, Facebook a lancé, avec d'autres entreprises leaders dans le monde des data centers, l'Open Compute Project, une communauté collaborative axée sur la refonte de la technologie matérielle pour répondre efficacement à la demande croissante d'infrastructures informatiques. Nous ne travaillons pas uniquement sur l'efficience des logiciels, nous contribuons aussi à Linux où nos ingénieurs assurent la maintenance de plusieurs systèmes qui sont essentiels à l'efficacité énergétique des data centers.

Nous partageons ouvertement nos connaissances sur la sécurisation de l'énergie propre et renouvelable pour nos data centers avec des coalitions comme la Renewable Energy Buyers Alliance (Reba) et RE100 pour aider toutes les entreprises à passer plus rapidement à un réseau écologique. Nous menons aussi des projets dans l'éolien et le solaire pour alimenter nos data centers en énergie, et en faire profiter d'autres entreprises. Nous croyons que le partage des idées, des savoir-faire et des technologies est clé pour accélérer l'innovation dans ce domaine.

_____

La Tribune a demandé à 12 chefs d'entreprise et 
12 experts de formuler une solution pour sauver la planète.

Isabelle Kocher - Engie | Alexandre de Juniac - IATA | 
Jean-Pascal Tricoire - Schneider Electric | Antoine Frérot - Veolia | 
Jean-Laurent Bonnafé - BNP Paribas | Guillaume Poitrinal - Woodeum |
Thomas Buberl - Axa | Alain Dinin - Nexity | 
Laurence Tubiana - Fondation européenne pour le climat | 
Frédéric Rodriguez - Greenflex | Laurent Solly - Facebook | 
Arnaud Leroy - l'Ademe | Jean-Yves Le Gall - Cnes | 
Cécile Maisonneuve - Fabrique de la Cité | Sylvie Goulard - Banque de France |
Chantal Jouanno - CNDP | Karima Delli - Députée européenne | 
Alain Grandjean - Carbone 4 | François-Michel Lambert - Député | 
Frédéric Mazzella - Blablacar | Eric Scotto Akuo - Energy 
Dominique Bourg - Philosophe | Cyril Dion - Réalisateur 
Patrick Criqui - CNRS.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :