"Taxer les vols domestiques" Karima Delli

 |   |  503  mots
(Crédits : Karima Delli)
[24 Tribunes pour la COP24 | 17/24 ] Les « gilets jaunes » nous prouvent qu'une fiscalité n'est acceptée que si elle est juste. En l'occurrence, la fiscalité sur les carburants, si elle est légitime, est profondément injuste. Par Karima Delli, Députée européenne, présidente de la Commission Transports et tourisme

 Comment pourrait-il en être autrement, alors que son assiette est réduite à certains carburants et pas d'autres ? Trois ans après les accords de Paris pour le climat, le déséquilibre persistant entre les différents carburants d'origine fossile est aberrant : on paie pour les voitures et camions, mais quasiment rien pour les avions et les bateaux ! Alors que s'ouvre la COP24 à Katowice en Pologne, il est grand temps que notre fiscalité écologique soit enfin cohérente.

À l'origine prévus pour être présents dans les accords de la COP21, les secteurs aériens et maritimes avaient réussi à en sortir en catimini, contre la promesse d'innover pour faire baisser leur taux d'émissions de CO2. Bilan des courses ? Rien ou si peu. Difficile dès lors d'accepter les efforts demandés, quand certains en sont exonérés sans plus d'explication.

Malgré sa part de 4 à 5 % du réchauffement climatique global, le secteur aérien reste fiscalement intouchable. Sans taxe sur le kérosène, avec une TVA réduite sur les vols intérieurs et inexistante sur les vols internationaux, le secteur prévoit sans surprise une croissance du trafic toujours plus folle. Et quand l'organisation de l'aviation civile internationale (OACI) se soucie du devenir de notre climat, c'est pour fixer des objectifs non contraignants aux compagnies aériennes, via l'accord Corsia de 2016.

Sans attendre la communauté internationale, la France pourrait pourtant être en cohérence avec ses déclarations. La preuve : l'Allemagne applique un taux plein de TVA aux vols intérieurs, afin de ne pas créer de concurrence déloyale avec le ferroviaire, dont un trajet émet 40 fois moins ; le Japon a d'ores et déjà introduit une taxe sur le kérosène. Pourquoi pas nous ?

L'autre grand oublié du combat contre le réchauffement est le maritime. Si l'Organisation maritime internationale (OMI) a fixé des objectifs au secteur, ils ne sont en rien contraignants, et, de facto, encore moins respectés ! Face aux 60 .000 décès par an et 58 milliards d'euros de dépenses de santé, l'Europe aurait pourtant tout intérêt à réguler enfin la fiscalité du carburant pour enrayer l'explosion du secteur.

_____

La Tribune a demandé à 12 chefs d'entreprise et 
12 experts de formuler une solution pour sauver la planète.

Isabelle Kocher - Engie | Alexandre de Juniac - IATA | 
Jean-Pascal Tricoire - Schneider Electric | Antoine Frérot - Veolia | 
Jean-Laurent Bonnafé - BNP Paribas | Guillaume Poitrinal - Woodeum |
Thomas Buberl - Axa | Alain Dinin - Nexity | 
Laurence Tubiana - Fondation européenne pour le climat | 
Frédéric Rodriguez - Greenflex | Laurent Solly - Facebook | 
Arnaud Leroy - l'Ademe | Jean-Yves Le Gall - Cnes | 
Cécile Maisonneuve - Fabrique de la Cité | Sylvie Goulard - Banque de France |
Chantal Jouanno - CNDP | Karima Delli - Députée européenne | 
Alain Grandjean - Carbone 4 | François-Michel Lambert - Député | 
Frédéric Mazzella - Blablacar | Eric Scotto Akuo - Energy 
Dominique Bourg - Philosophe | Cyril Dion - Réalisateur 
Patrick Criqui - CNRS.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/12/2018 à 13:26 :
Très vrai. Cela permettrait de collecter 500 Millions d'euros. Les USA le font depuis longtemps. Mais, il est possible et rapidement de taxer également les vols internationaux, de façon indirecte et simple. Il suffit de créer une taxe à l'embarquement du montant équivalent à la taxation du gasoil pour une consommation équivalente de kérosène. EX: un AR Nantes -Palma de Majorque, (soit 2600 km) représente 91 litres de kérosène , en moyenne. Sachant que la taxation d'un litre de gasoil est de 0,90 euros/l, la taxe serait seulement de 91 X 09 = 81,9 euros. Supportable pour les touristes qui choisissent cette destination, d'autant que récemment une compagnie low-cost proposait 100.000 sièges à 9 euros pour le black Friday. Un non sens et une honte.
a écrit le 10/12/2018 à 15:53 :
Très bien dit.Pourquoi ces avions qui volent au dessus de nos tête ne sont pas taxés et pis...subventionnés par nos impôts!
a écrit le 10/12/2018 à 15:23 :
Dommage que l'article se concentre sur l'aérien et délaisse le maritime car, dans ce dernier cas, l'impact climatique se double d'une problématique qualité de l'air car le fioul lourd est 100 fois plus toxique que le kérosène et les ports, contrairement aux aéroports, sont en centre ville....
J'invite Mme DELLI à faire voter son projet de taxation des vols domestiques au niveau européen, faute de quoi les principales victimes en seront les compagnies (et les emplois) françaises, les autres (Easyjet, Ryanair, Volotéa...) faisant le plein lors de leurs escales à l'étranger. Vous irez par ailleurs certainement expliquer personnellement aux corses qu'il est tout à fait "juste" qu'ils payent plus cher pour aller se soigner (ou autre chose) à Paris, Marseille ou ailleurs! Bon courage...
a écrit le 10/12/2018 à 15:14 :
test
a écrit le 10/12/2018 à 14:40 :
Il faudrait taxer les avions qui passent au dessus de la France, même s'ils n'y atterrissent pas. Ces avions sont bien identifiés (il y a des plans de vol). Et si un vol Dublin -> Faro modifie sa route et passe au large pour ne pas être taxé par la France c'est tant mieux pour le ciel breton.
a écrit le 10/12/2018 à 14:13 :
Madame Karima Delli, Députée européenne, présidente de la Commission Transports et tourisme
Vous préconisez encore des taxes, vous et vos collègues comprendront t’-ils un jour que les citoyens ne supportent plus les taxes !
Vous êtes élue et suffisamment indemnisée pour trouver d’autres solutions que les taxes, c’est votre travail, pas celui du citoyen qui en a assez de subir la technocratie européenne ; Si vous n’y arrivez pas vous ne servez a rien.
Réponse de le 10/12/2018 à 21:41 :
Dati ou Delli peuvent se permettre des foulards Hermès à 9000 Euros.
Taxons d’abord les Élus.
a écrit le 10/12/2018 à 13:11 :
Taxer, taxer, taxer. Nos politiques n'ont que ce mot à la bouche.
La taxe sur le diesel est injuste, et bien taxons aussi les riches et le kérosène. La taxe sur les tomates est injuste, et bien taxons aussi les courgettes, les slips et les trotinettes. STOP. La France est déjà le pays le plus taxé de l'OCDE. Vous n'en avez pas marre ?
a écrit le 10/12/2018 à 11:53 :
Les Gilets Jaunes n’ont pas terminé leur défilé que certains proposent déjà de nouvelles taxes. Terrible cette addiction à la ponction fiscale !!! Alors le comble pour les taxes sur le kérosène où le fuel lourd, serait que la petite France fasse cela toute seule dans son coin !!! Ce serait encore des entreprises qui partiraient sous des cieux plus cléments et des emplois détruits .... Il va falloir envisager une peine de prison pour tous ceux qui émettent ce genre d’idees ravageuses !!!
a écrit le 09/12/2018 à 22:59 :
La classe affaire a préféré la taxation du diesel le carburant des pauvres à celle du kérosène, le carburant des riches. Beau résultat!
a écrit le 09/12/2018 à 18:31 :
Ne seait ce pas mieux de taxer ces députés européens qui ne srevnt à rine de 75% de leurs revenus ?
a écrit le 09/12/2018 à 17:16 :
Les Français ont dit plus de nouvelles taxes. Qu'est ce qu'elle ne comprend pas ?
a écrit le 09/12/2018 à 16:26 :
Nous ne souhaitons plus de politiciens dont le «  nom » se termine avec un «  i » ...

C’est «  idiot » cette mesure.

La solution : investir dans l’aviation et l’innovation pour supprimer l’utilisation du kérosène ( faut déjà faire une bonne fiscalité européenne du genre «  lutter contre les paradis fiscaux) diminuer de 50% tous les salaires en UE.
Ça c’est une «  vraie solution «  pour lutter contre les injustices...( = bien commun planète +humains)
a écrit le 09/12/2018 à 16:13 :
A part taxer, d'autres idées plus constructives ?
a écrit le 09/12/2018 à 14:42 :
Le futur Dictateur Extrême-Gauche-Communiste,Mélenchon, son somptueux-vaste Appart, au centre de Paris, ses 1 424 000 euros de Patrimoine, aura TOUJOURS avec cette Taxe, tout le Privilège d'aller-retour Paris-Marseille ( où selon lui, l'on ne parle pas Français car Accent) Donc Suggestion de cette Dame ? Avions Intérieurs pour les Riches, et donc les seules grandes villes, et plus pour les territoires excentrés ?
a écrit le 09/12/2018 à 14:37 :
Madame,

Encore une fois, vous réactivez des vieux réflexes d’hommes politiques en taxant toujours plus, sans comprendre que le mot « développement durable » porte sur le développement et non la sanction.

L’aérien est un joli coupable, mais devons-nous vous rappeler qu’il pollue moins que le secteur ferroviaire ? Je vous renvoie aux études présentées par Mme Bornes , Ministre du Transport et récemment publiés sur La Tribune.
Car croyez-vous que l’électricité pousse sur les arbres ? N’est-il pas nécessaire d’avoir des centrales à charbons ou à autres énergies fossiles pour la produire ? Et que dire de la pollution sonore ou d’occupation des terres par le fer ?

Je vous propose donc d’aller life - en guise de réponse - l’excellent article de votre confrère :

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/l-aviation-face-au-defi-colossal-de-la-baisse-des-emissions-de-co2-799652.html

Bien à vous
a écrit le 09/12/2018 à 14:29 :
Hulot-Duflot-Jadot-Mélenchon-Be Be Hamon- Royal-Hudalgo-Aubry utilisent voitures à voile ou train. Vive l'avion pour riches et Bobos Ecolo. Fin des lignes au départ et arrivée des villes moyennes ; DECOHESION DU TERRITOIRE. HEUREUSEMENT LES VOLS HARD DISCOUNT, vont s'en occuper. Et la Taxe Kerosène s'ajoutant à la Taxe FR Chirac, Kerozène première charge des compagnies FR, au risque d'etre naif, cette Taxe de plus, c'est pour baisser ? l'écrasante T.I.P.P des Automobilistes ? à la Pompe à Taxes ?
a écrit le 09/12/2018 à 14:00 :
Les conséquences probables de votre proposition :
HOP qui vole sur le réseau national voit ces couts augmentés et perd des parts de marché
EASY JET qui a un réseau européen avec moins de 20% de vols domestiques résiste mieux et gagne progressivement des parts de marché

Quelques milliers d'emploi qui disparaissent :
a écrit le 09/12/2018 à 13:32 :
Taxer les vols domestiques. En voilà une idée qu’elle est bonne et populaire !
Mais puisque on vous dit que c’est pour la planète !
Il faudrait que ces écolos de salon osent continuer leur raisonnement. Il faut taxer pour diminuer le nombre de vols. Ils ne seront donc réservés qu’à ceux qui auront les moyens de payer.
Et taxer les discours des politiques incompétents, personne n’y pense ?
a écrit le 09/12/2018 à 12:51 :
"Face aux 60 .000 décès par an et 58 milliards d'euros de dépenses de santé"
Ces chiffres sont étayés par quelle étude sérieuse?
Par ailleurs cette brillante dame n'a jamais travaillé dans une quelconque industrie ou commerce, quelle est sa légitimité de politicienne professionnelle?
a écrit le 09/12/2018 à 12:40 :
On peut même dire que les contraintes s'abattent uniquement sur la bagnole : taxes, interdiction de circuler, 80 km/h, contrôle technique durci, péages urbains, etc. La révolte des automobilistes gilets jaunes n'a rien de surprenant, je m'etonne meme qu'elle n'ait pas éclaté plus tôt. Et à mon avis elle ressurgira dès qu'on recommencera à taper sur l'automobiliste...
a écrit le 09/12/2018 à 11:15 :
Il semblerait que tous ces politiques n'aient rien compris: au raz le bol fiscal ils répondent par des taxes supplémentaires: non, il faut réduire les dépenses et réduire les impôts.
a écrit le 09/12/2018 à 10:39 :
Donc l"avion pour les Seuls Riches ? comme elle et Compères.


Bebe Hamon-Aubry-Hulot-Duflot-Royal-Mélenchon( Paris -Marseille-Marseille-Paris) où selon lui on ne parle pas Français ( accent reproché)

Carbur 1er poste de charges des avions, induisant LE PRIX


Que les ADP BAISSENT D ABORD LEUR MASSUE !!!! SUR LES COMPAGNIES.
LES BOUTIQUES RAPPORTENT AUX ADP UN POGNON DE DINGUE !!! ( Arnaque !!!!! de la double caisse, Scandaleuse !!!! )


Carbur Auto : chambouler la confiscatoire fiscalité actuelle : produit raffiné + TVA de première nécessité à 5.5% + T.I.P.P modérée, Mais convertie en pourcentage = Prix à la pompe à Taxes.
a écrit le 09/12/2018 à 10:38 :
"Face aux 60 .000 décès par an et 58 milliards d'euros de dépenses de santé"
ce n'est dû qu'au DIESEL en ville, en campagne, parait-il, ne pas nous brouiller la vision, sinon on n'y comprend plus rien. Un article de laTribune parlait d'un site allemand le plus pollueur de l'UE à cause du charbon (pire que le Pologne ?). Même l'essence à injection directe crée des particules fines, FAP enfin exigé par l'UE.
Si taxer le kérosène rend les voyages plus onéreux et en réduit le nombre, pourquoi pas. A une époque c'était du luxe, l'avion. Les vols sont planifiés 18 mois à l'avance (d'où un ennui pour ne plus avoir d'heure été/hiver, faut prévenir 2 ans avant) mais l'informatique mondiale réchauffe plus la planète que les avions d'après les spécialistes, re-matérialisons les documents, la Poste ne demande que ça.
On n'a pas une taxe (franco-française) Chirac sur les billets, pour une bonne cause ? Ça ne suffit pas ?
L'idée inverse serait de détaxer les carburants routiers, non ? Ils pensent tous dans le même sens. Je ne vois pas pourquoi le gazole à 3€/L me fera acheter un véhicule électrique rare et peu autonome (suis à 4,02L/100). S'arrêter 2h toutes les 2h pour recharger, bof. Si y en a un qui me permet de faire Chambéry / Malmö en 2j (1700km) comme avec la 208 à pétrole, j'achète (à voir le prix aussi), puis 12 000km (ai vu qq bornes "Tesla" sur des parkings suédois en 2017).
Il y avait un trou dans la raquette, depuis courant 2018, le gaz en citerne, en bouteille, propane, butane, est soumis à la TICPE des carburants, échappaient à la TICGN (du gaz tuyaux) mais ça démarre fort comme la France sait le faire, 75€/tonne (de CO2) pour commencer j'imagine, pas le plafond, on est pas à 40€/t pour le gaz de ville ? Déjà que les gens sont captifs du prix qu'impose la marque, une citerne doit être enlevée (= frais) si on veut changer de fournisseur (dépôt d'une autre citerne), en ville, un clic suffit.
a écrit le 09/12/2018 à 10:23 :
Cette non taxe sur le kérosène est criminelle étant donné qu'elle subventionne massivement les cargos et les avions, d'énormes pollueurs. Merci pour ces rappels qui démontrent que nos guignols ne sont pas là pour lutter contre la pollution même s'ils nous soulent avec ces bonimenteurs.

Par contre il faut taxer massivement le kérosène et ainsi s'attaquer directement à un des secteurs qui pollue le plus au monde, le transport de marchandise. Vous autres vertes vous êtes fait complètement avaler par la mondialisation, via sa propagande de citoyen du monde, à cause de votre capacité à vous faire berner facilement du fait de votre déconnexion, les élus, de la vie réelle.

Or les néolibéraux sont vraiment des idiots, comme on peut le lire en dessous on les voit arriver gros comme des maisons, vous faire berner par eux prouve que vous partez vous aussi de très loin alors qu'on aurait besoin de vous, vous bavardez...
Réponse de le 09/12/2018 à 13:51 :
Si on taxe le kéro, faudra arrêter de faire payer aux passagers les tâches régaliennes comme la sûreté et la police qui sont à la charge des états, ailleurs. Les taxes sur les billets au départ de Paris sont le double, en gros, de ce qui se pratique ailleurs.
Réponse de le 10/12/2018 à 9:28 :
"faudra arrêter de faire payer aux passagers les tâches régaliennes comme la sureté et la police qui sont à la charge des états,"

Pourriez vous me donner une raison pour que la sécurité des passagers ne soit pas assurée par les compagnies qui se font du profit sur les billets svp ?

Vous voulez prendre l'avion non ? Vous voulez aller plus vite que les autres c'est bien ça ? Mais nous ne voulez pas assumer par contre ?!
a écrit le 09/12/2018 à 10:17 :
Encore une idée qui n'est envisageable qu'au niveau européen. Car rien n'est plus simple en France par exemple (mais aussi en Europe) de transformer à peu près n'importe quel vol domestique en vol international. Idem pour le kérosène. Là aussi ça doit être une décision européenne.
a écrit le 09/12/2018 à 10:14 :
elle n'a pas bien compris que les gens en ont marre des taxes!!!
si elle veut un petit hitler pour dans3 ou 5 ans, il faut continuer, c'est le bon chemin
tout le monde a compris qu'une nouvelle taxe ecolo, ca pourrait par exemple servir a remplir les accords de marrakech ' en toute ecologie bienveillante'
a écrit le 09/12/2018 à 10:05 :
Oui... c’est cela.... taxons HOP! et laissons faire EasyJet et Ryanair... tout ira mieux Mme Lobby. Je pense que vous ne comprenez pas que nous en avons assez de vos clous dans les pieds. Plantez-les aux entreprises étrangères qui se gavent en France, qui volent nos emplois et qui ne payent rien, voire mieux, bénéficient de subventions et de travail que le comtribuable payé (Cf personnel aéroportuaire pour une seule compagnie, bien souvent Ryanair... comme à Carcassonne).
Vous nous gonflez avec vos taxes unilatérales !
a écrit le 09/12/2018 à 10:00 :
Cette Europe ne rêve que de taxes!!!
a écrit le 09/12/2018 à 9:37 :
Et une taxe de plus ! et puis on s'étonne de prendre des coups...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :