"Adopter une approche plus politique" Chantal Jouanno, CNDP

 |   |  585  mots
(Crédits : AFP)
[24 Tribunes pour la COP24 | 16/24 ] L'enjeu climatique est un tout qui appelle une réponse systémique. Comme le rappelle Hervé Le Treut, climatologue, nous sommes dans « un contexte nouveau qui appelle des situations qui seront nouvelles » et à ce jour imprévisibles car il existe des « milliers de combinaisons possibles ». Par Chantal Jouanno, Ancienne Secrétaire d’état à l’écologie, présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP)

L'enjeu est notre capacité d'adaptation à une situation inconnue et radicale puisqu'elle engage, au-delà de l'environnement, l'économie, le sanitaire et plus fondamentalement les questions de société telles que les inégalités sociales.

Face à cette situation imprévisible, il ne peut donc y avoir une réponse rationnelle mais des réponses politiques. Ma première recommandation serait donc de quitter (enfin) le champ de la pensée scientiste qui, après avoir créé les conditions des changements climatiques, en nie l'existence. Ma deuxième recommandation serait de privilégier une approche profondément politique. Puisque c'est un modèle de développement qui est la cause de nos tourments - le modèle industriel puis celui de la société de consommation - nous nous devons de concevoir notre nouvel idéal de développement. Ce choix est fondamentalement politique.

Ce serait une erreur de proposer de nouveaux modèles de développement issus de théories politiques pensées par les plus brillants esprits. Nous devons passer du « top down » au « bottom up » dans la pensée politique pour plusieurs raisons.

En premier lieu, des raisons rationnelles : les efforts attendus seront colossaux. La question se pose donc en termes d'acceptabilité. Et plus encore, rares sont les scientifiques qui croient que la trajectoire du 1,5 °C est encore crédible. L'adaptation aux changements climatiques est posée. Il faudra nécessairement associer la population à ces choix politiques, à leur conception même, et pas uniquement lui demander de voter pour arbitrer entre des candidats et des projets qui ne peuvent par des réponses uniformes apporter des réponses à des situations particulières.

En deuxième lieu, des raisons pragmatiques : comme le rappelle le rapport 2018 du Conseil d'État, « La citoyenneté, Être (un) citoyen aujourd'hui », la France témoigne d'un immense dynamisme dans ses initiatives de « citoyenneté quotidienne ». Nous l'observons dans tous les débats publics organisés par la Commission nationale du débat public (CNDP). Nos concitoyens ont pris en main leur quotidien. Ils ne croient plus aux « solutions d'en haut ». Ils réclament plus de territorialisation des solutions, et plus de capacité de coconstruction. Il faudrait donc que les collectivités locales soumettent aux débats locaux ou co-construisent plusieurs scénarios d'adaptation. Il faudrait démultiplier la COP21 à l'échelle des territoires. Comme nous avons demandé aux États du monde leurs engagements pour lutter contre les changements climatiques, demandons dans chaque commune les scénarios des habitants. Et je ne doute pas que nous constaterons, comme nous le constatons au quotidien à la CNDP l'intelligente maturité de nos concitoyens, et leur capacité à élever le débat vers des enjeux de valeurs.

_____

La Tribune a demandé à 12 chefs d'entreprise et 
12 experts de formuler une solution pour sauver la planète.

Isabelle Kocher - Engie | Alexandre de Juniac - IATA | 
Jean-Pascal Tricoire - Schneider Electric | Antoine Frérot - Veolia | 
Jean-Laurent Bonnafé - BNP Paribas | Guillaume Poitrinal - Woodeum |
Thomas Buberl - Axa | Alain Dinin - Nexity | 
Laurence Tubiana - Fondation européenne pour le climat | 
Frédéric Rodriguez - Greenflex | Laurent Solly - Facebook | 
Arnaud Leroy - l'Ademe | Jean-Yves Le Gall - Cnes | 
Cécile Maisonneuve - Fabrique de la Cité | Sylvie Goulard - Banque de France |
Chantal Jouanno - CNDP | Karima Delli - Députée européenne | 
Alain Grandjean - Carbone 4 | François-Michel Lambert - Député | 
Frédéric Mazzella - Blablacar | Eric Scotto Akuo - Energy 
Dominique Bourg - Philosophe | Cyril Dion - Réalisateur 
Patrick Criqui - CNRS.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2018 à 18:19 :
CNDP : c'est quoi ce machin ?
Chantal Jouanno pourrait -elle causer avec les gilets jaunes pour valider sa pensée ?
a écrit le 09/12/2018 à 10:25 :
Voilà, il faut plus de pouvoir politique afin de contrer les pollueurs et non mettre leurs serviteurs à la tête des états sinon en effet on est foutu.
a écrit le 09/12/2018 à 8:33 :
Il faut appliquer la note n°6 du CAE. Point final.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :