Danger pour les promoteurs immobiliers, les ventes de logements neufs s'effondrent

« Tu gaspilles de la constructibilité, tu paies ». Le ton est donné : le président de la Fédération des promoteurs immobiliers veut inciter voire sanctionner les maires qui ne construisent pas de logements neufs. Ces derniers doivent-ils d'ailleurs garder la main, ou non, sur l'octroi de permis de construire ? Toujours est-il que la question se pose avec la réélection du président Macron. Explications.
César Armand

5 mn

(Crédits : ERIC GAILLARD)

Pris en étau entre des populations qui refusent toute construction et des coûts de construction qui explosent, l'heure est « vraiment grave » pour les professionnels du logement. Les ventes de logements neufs continuent de s'écrouler. Après une chute de 12% en 2021 comparée à 2019, elles ont dégringolé de de 20% au premier trimestre 2022 par rapport au premier trimestre 2021. Pis, le nombre d'habitats mis en vente s'effondre lui aussi de 30,5%, par rapport à la même période l'an dernier. Résultat : le stock de logements disponibles n'est « que » de 7,7 mois, au plus bas depuis 2012.

Lire aussi : Plus de logements neufs, moins de pollution : la difficile équation de l'immobilier à l'heure du « zéro artificialisation nette » (ZAN)

 « Tu gaspilles de la constructibilité, tu paies »

Pas question pour autant d'accabler les maires qui délivrent les permis de construire. « Nous ne voulons pas les stigmatiser. Pour des raisons éthiques, les maires doivent répondre à leurs concitoyens », dit encore le président de la FPI. En revanche, ce dernier aimerait bien les inciter à construire davantage, sous peine de sanctions au portefeuille.

Lire aussi : La ville de Paris veut manier la carotte et le bâton pour en finir avec l'étalement urbain

Il s'agace ainsi que les plans locaux d'urbanisme (PLU), documents-cadres d'urbanisme et d'aménagement, ne soient « utilisés qu'à 65% ». Autrement dit, que sur un potentiel constructible de X m², seuls deux-tiers desdits mètres carrés sont acceptés par les élus locaux. Retirer un étage par ici, arrêter de combler une « dent creuse » par-là, les exemples ne manquent pas.

Pascal Boulanger propose donc que les PLU comportent un « minimum légal et garanti ». « Tu gaspilles de la constructibilité, tu paies », résume le porte-parole des professionnels du logement neuf. « Cela pourrait aider les maires à revoir leur PLU à la hausse », poursuit-il. Missionné l'été 2021 par le gouvernement pour relancer la construction, le maire (ex-PS) de Dijon, François Rebsamen avait, aussi, plaidé pour un mécanisme d'incitation-sanction des élus locaux avant de faire machine arrière.

Lire aussi : Relance de la construction : que va faire le gouvernement du rapport Rebsamen ?

Les maires doivent-ils garder la main, ou non, sur le permis ?

En matière d'incitation, le président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) propose, lui, qu'une partie, voire la moitié, de la TVA acquittée par les professionnels soit fléchée vers les communes. « Cela rapporterait quelques millions d'euros pour la construction d'une école et/ou la rénovation d'une piscine et pourrait changer la culture de la population », estime Pascal Boulanger.

La débat porte également sur le fait de savoir si les maires doivent garder, ou non, la main sur l'octroi du permis de construire (PC). Dans une note intitulée « Logement : rebâtir nos ambitions » pour l'Institut Montaigne publiée avant l'élection présidentielle, l'ancien directeur général du Crédit Foncier de France Bruno Deletré estime que le PC est « une autorité trop proche du terrain ». « L'intercommunalité est le bon niveau de proximité pour se dégager de la pression électorale trop forte sur les maires », souligne-t-il.

« L'intercommunalité n'est que le cumul des maires. Plusieurs m'ont dit : ''Ce serait général. C'est nous qui irons attaquer les permis'' », rétorque le président de la FPI. « Le bon raisonnement est le suivant : laisser le PC aux maires, les aider à influencer leur population, les inciter ou éventuellement les sanctionner » enchaîne Pascal Boulanger.

Lire aussi : Pénurie de logements neufs : faut-il jeter la pierre aux maires ?

La question se pose avec la réélection du président Macron

D'autant que la question se pose avec la réélection du président Macron. Alors candidat, le chef de l'Etat avait déclaré vouloir un acte fort de décentralisation de la compétence logement aux intercommunalités et aux communes en leur donnant les compétences et les moyens qui vont avec. Et ce sans préciser quel niveau déciderait de l'octroi, ou non du permis.

« L'idée consiste à donner les moyens financiers en délocalisant les aides et subventions au niveau de l'intercommunalité. Son dimensionnement fait qu'elle est plus à même que la commune de gérer les problèmes de plan local d'urbanisme, de mobilité, de localisation des logements, des infrastructures, des bureaux et des commerces », expliquait, à La Tribune, Xavier Lépine, référent "logement" d'En Marche.

Lire aussiLogement : la continuité pour Emmanuel Macron, l'ambiguïté pour Marine Le Pen

La question se reposera sans doute après les élections législatives des 12 et 19 juin prochain. A l'issue du premier Conseil des ministres du gouvernement Borne I, la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire a fait savoir qu'il y aurait « très certainement » un ministre, ou un ministre délégué ou un secrétaire d'Etat chargé du Logement. Un sujet aujourd'hui déjà intégré au grand ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.

Lire aussi : Logement : ce que révèle l'absence de ministère dédié dans le gouvernement Borne

 _____

Les ventes de maisons s'effondrent aux Etats-Unis

La situation n'est guère meilleure Outre-Atlantique. Le département du Commerce américain a annoncé, le 24 mai, une chute de 16,6% des ventes de maisons neuves en avril 2022. Comparé à 2021, le niveau enregistré le mois dernier s'est effondré de 29,9%. Aux Etats-Unis, le prix médian d'une maison neuve continue d'augmenter, à 450.600 dollars, de même que le prix moyen à 570.300 dollars.

César Armand

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 06/06/2022 à 19:37
Signaler
Oui mais continuer à s'attaquer aux terres arables comme on le fait sans arrêt pour loger les rurbains avides de terres plates ça ne peut pas continuer, on a aussi des emplois à préserver, notre autonomie alimentaire et même éviter l'arrivée de trop ...

à écrit le 03/06/2022 à 17:35
Signaler
Les constructeurs de logements neufs ont qu a baisser leurs prix pour être en adéquation avec leur clientèle. Avec un revenu mensuel médian de 1800€ par personne en France comment voulez vous qu un français moyen n accède à la propriété a des prix d ...

à écrit le 01/06/2022 à 12:35
Signaler
Plus de la moitié des français vive sous le seuil de pauvreté mais vous continuez a aller voir les problèmes des autres pays !!! C'est bien les français toujours a critiqué ou a jugé les autres mais il faudrait ce regarder dans un miroirs la réalité ...

à écrit le 26/05/2022 à 13:43
Signaler
Les maires sont libre de leur choix guidé par les concitoyens locaux… n en déplaise à ces promoteurs … qui eux ne vivent pas dans les appartements construits «  cage à lapin » il serait aussi intéressant de connaître le ratio tx de vente / const...

le 06/06/2022 à 15:41
Signaler
le probleme c est quand les locaux ont tout interet a une penurie car ca fait monter le prix de leur logement. le boomer ne veut pas de construction car ca va faire baisser le prix de sa villa, peut importe si son petit fils doit dormir sous un pont

à écrit le 26/05/2022 à 12:44
Signaler
Il est parfaitement stupide d'augmenter la densité de population car les infrastructures ne sont pas dimensionnées pour cela. Les rues sont ce qu'elles-sont. La seule façon rationnelle de traiter la question est, au contraire, de créer des aggloméra...

à écrit le 26/05/2022 à 11:39
Signaler
Ce serait ballot d'investir maintenant dans l'immobilier si la Russie vient tout détruire...

à écrit le 26/05/2022 à 9:59
Signaler
Ce sera bientôt l'explosion de la bulle immobillière avec en plus la bulle boursière et certainement la fin du capitalisme mafieux occidental. Un scoop : BFM, LCI et FRance 2 comme FRance 5 perdent des clients massivement au profit de CNEWS à cause ...

le 26/05/2022 à 10:37
Signaler
j'admire votre capacité à partir des prix de l'immobilier pour en arriver aux nazis. Pour être aussi bien informé, on voit bien que vous captez la 5G depuis que vous êtes vacciné.

le 26/05/2022 à 13:26
Signaler
Votre scoop est une bonne arnaque …. Cnews: une chaîne populiste dont le propriétaire est une caricature de ce capitalisme sauvage que vous décriez !! Êtes vous intelligent ?

le 27/05/2022 à 1:14
Signaler
Si ce n'est pas une blague, il y a là une urgence sanitaire ...

à écrit le 25/05/2022 à 23:18
Signaler
Investir dans l'immobilier actuellement n'est pas raisonnable. Pénurie de nombreuses fournitures pour très longtemps, remontée des taux, baisse du pouvoir d'achat... Attention aux vendeurs d'immobilier, les promoteurs entrent dans une période diffici...

à écrit le 25/05/2022 à 19:29
Signaler
c'est bien de se plaindre, c'est mieux de voir que les tarifs sont delirants pour des produits qui sont souvent de pietre qualite.......alors quand l'argent tout gratuit rembourse par la secu coulait a flot, personne ne voyait rien, evidemment, la re...

à écrit le 25/05/2022 à 19:17
Signaler
Rien à voir avec la fin de l'argent gratuit bien entendu ...

à écrit le 25/05/2022 à 18:38
Signaler
Il faut interdire les constructions neuves et soutenir les réhabilitations/rénovations. Le "neuf" a un bilan environnemental catastrophique. Un sac de ciment ou un parpaing ont une empreinte environnementale dramatique. Par ailleurs, je rejoins les c...

le 25/05/2022 à 20:03
Signaler
Avec la population qui augmente chaque année comment voulez vous loger tout le monde sans nouvelles constructions ?

le 27/05/2022 à 1:17
Signaler
Votre question contient la réponse : Il faut une démographie "stable" voire "à la baisse". Perso, vivre à la chinoise ne me dit rien ... Quant à la construction neuve, elle pollue dix fois plus que la rénovation. Dont acte !

le 27/05/2022 à 10:39
Signaler
Bien d'accord avec Bon sens : tout le monde beugle qu'il faut sauver la planète, mais on continue à construire massivement en béton, qui est non seulement un matériau peu isolant mais aussi un matériau dont la fabrication est très émettrice de CO2. (...

le 15/06/2022 à 16:32
Signaler
Vous habitez où ? Dans une tente? Vous avez le droit d'être logé, mais les autres non ?

à écrit le 25/05/2022 à 17:08
Signaler
Construire c'est bien mais ensuite, il faut les infrastructures, des écoles , des transports en commun plus les logements sociaux . Bref, des impôts qui explosent et qui ne sont plus payés que par les propriétaires ace la suppression de la TH.

à écrit le 25/05/2022 à 17:03
Signaler
Les constructeurs de placards à balais hideux et de mauvaise qualité ne sont pas contents. Cela n'a pas d'importance.

le 25/05/2022 à 17:23
Signaler
Un placard à balais vaut mieux que deux tu l'aura

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.