Le Chiffre : 14 réacteurs en cours de fermeture, et ensuite ?

 |   |  112  mots
LE CHIFFRE A PARTAGER. Bâtie dans les années 1970, la centrale de Fessenheim en Alsace est à quelques heures de la fermeture définitive de son réacteur numéro 1. Elle est la doyenne du parc nucléaire français.

En plus de l'arrêt des deux réacteurs de Fessenheim, la France a prévu de stopper l'activité de douze autres d'ici 2035. Au total, la France compte 58 réacteurs.

Le gouvernement s'est fixé pour objectif de ramener la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50% au cours des 15 prochaines années, contre un peu plus de 70% aujourd'hui. Au-delà de 2035, aucune option n'est encore écartée, pas même un scénario sans nucléaire et 100% renouvelable. Une hypothèse à laquelle s'oppose EDF, qui préconise la fabrication de six EPR, les réacteurs nucléaires de nouvelle génération. Le gouvernement ne tranchera pas avant les élections de 2022.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/02/2020 à 15:36 :
On va tous troquer les chaudière fuel et gaz avec des pompes à chaleur fonctionnant à l'électricité, et le pétrole des voitures en électriques à batterie, voire à hydrogène mais c'est très cher. Même avec des appareils moins gourmands, aspirateurs, éclairage, grille pain qui ne chauffe qu'une tranche si besoin, lave linge, ordis, la demande d'électricité risque d'augmenter. Gaz + fuel + pétrole ça en fait de l'énergie à remplacer ! Les calculs de l'ADEME comme quoi on pouvait ne consommer que de l'énergie renouvelable, c'était déjà avec une hypothèse de réduction de 50% de la consommation électrique du pays, sinon c'est pas possible (et sans compter le coût du basculement du contexte actuel vers le 0 carbone, on n'installe pas ni ne fabrique un million d'éoliennes ou de km² de panneaux photovoltaïques gratis).
a écrit le 21/02/2020 à 18:56 :
et ensuite?
ben ensuite on fera tourner en france des usines thermiques, comme en allemagne, et on importera de l'energie des autres pays, comme en allemagne
et l'electricite coutera le double, comme en allemagne
ah ben non, c'est pas ecolo, c'est pas social (iste) et ca deteriore la balance commerciale de la france!
he ben on coupera le courant, comme au venezuela, qui est un pays tolerant et moral vu qu'il n'a rien de capitaliste ultraneoliberal, et ca ira, les gens seront content de savoir qu'ils vivent tres mal, mais sans detruire la planete, pas comme, les 1.5 milliard de chinois et d'indiens
bon, sinon ca va amener hitler, mais ca va aussi, c'est prevu, alors tout va bien, donc ( vu qu'il n'a rien de liberal non plus, c'est l'essentiel, il est de gauche)
Réponse de le 22/02/2020 à 8:15 :
Excellent !!
Réponse de le 22/02/2020 à 15:40 :
Le prix de notre électricité c'est le "vrai" ou il est sous-facturé ? Qui peut le dire ? Un patron d'EDF voulait faire doubler le prix du kWh en 5 ans je crois, ou juste +50%, j'ai un doute. On paie le futur démantèlement des 58 réacteurs dans les factures mais vu que l'on ne connaît pas le coût réel, ça sera en fait géré sur 50 ans, années après année, au fil de l'eau. EDF a mis cet argent de côté ou tout dépensé ? L'argent qui dort est contre-productif, parait qu'EDF avait acheté des nanars à l'étranger = pertes, perdu l'argent du démantèlement ? :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :