La Tribune

Et si les trajets en vélo pour aller travailler étaient indemnisés ?

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  375  mots
L'idée de créer une indemnité kilométrique vélo pour les salariés doit être débattue dans le cadre d'un nouveau "plan vélo", a indiqué vendredi le ministère des Transports.

Les cyclistes auront-ils bientôt, eux aussi, droit à une indemnité kilométrique ? L'idée sera en tout cas débattue dans le cadre de l'élaboration d'un nouveau "plan vélo" espéré pour la fin de l'année au ministère des Transports.

Le comité en charge de cette élaboration regroupera des associations spécialisées sur le vélo, des représentants d'élus locaux, l'Etat et des parlementaires. Les propositions porteront sur six thèmes: le développement des liens entre le vélo et les transports en commun, la sécurisation des espaces pour cyclistes et piétons, le logement et les vélos, le tourisme à vélo, la communication autour des bienfaits du vélo et l'incitation à l'usage du vélo pour aller au travail.

0,22 euro par kilomètre en Belgique

Dans le cadre de ce dernier thème sera discutée l'instauration éventuelle d'une indemnité kilométrique vélo pour inciter les salariés à aller au travail en vélo. Un employeur est aujourd'hui tenu de rembourser la moitié de l'abonnement de transport public d'un salarié et peut indemniser le transport en voiture mais rien de tel n'existe pour le vélo, rappelle le ministère.

En parallèle aux travaux du comité, le "M. Vélo" du gouvernement, le coordonnateur interministériel pour le développement de l'usage du vélo Dominique Lebrun, doit proposer, pour le 30 juin, des solutions pour la mise en place d'une telle indemnité kilométrique vélo. Une telle indemnité existe en Belgique. Selon l'association spécialisée belge le Gracq, cette indemnité, versée de façon volontaire par l'employeur, est défiscalisée à hauteur de 0,22 euro par kilomètre.

Reste à convaincre les employeurs, pas franchement enthousiastes d'après Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises), cité le 23 mai par Le Figaro: "Nous avons actuellement d'autres préoccupations que l'usage de la bicyclette." Un précédent "plan vélo", lancé en janvier 2012 par le gouvernement précédent, avait autorisé aux usagers de vélos à tourner à droite au feu rouge et avait rendu obligatoires les garages à vélos dans les constructions neuves, rappelle le ministère.

Réagir

Commentaires

Bob  a écrit le 05/09/2013 à 22:16 :

Il n'y a pas que le CAC40 qui serait contre.
Dans les multiples financement de la SNCF-RATP, il y a celle obligatoire employeur en Ile-de-France (en plus du remboursement de la moitié de l'abonnement transports).
Subventionner le vélo, ce voudrait dire concevoir une autre solution que les transports en commun, et repenser ce type de taxe.
Pas bon pour la gauche, et EELV se couchera pour garder ses postes de ministres.

Indemnité pour tous  a écrit le 03/06/2013 à 17:58 :

Très étonnants certains commentaires. Il s'agit simplement de donner aux cyclistes les mêmes avantages que ceux dont bénéficient automobilistes et usagers des transports en commun, sans rien enlever à ces derniers. Cette disposition, déjà en vigueur dans plusieurs pays étrangers, est donc une mesure de bon sens et d'égalité qui devrait appeler l'unanimité.
Eh bien non. Comme sur un sujet récent pourtant apparemment très différent, certains prétendent n'avoir rien contre les cyclistes mais refusent, sous les prétextes les plus divers, que leur soit accordé ce qu'eux reçoivent. Et tiennent pour négligeable ce qui se fait ailleurs qu'en France.
Mais comme pour cet autre sujet, l'évolution se fera dans le bon sens, et certains de ceux qui refusent l'égalité entre les cyclistes et les autres demanderont eux aussi à bénéficier de cette indemnité, le jour où ils découvriront que le vélo est aussi un vrai mode de déplacement, et qu'il a tout plein d'avantages.

Le vélo n'a pas que des amis  a répondu le 03/06/2013 à 18:33:

Evidement que le vélo à d'énormes avantages pour la mobilité urbaine !...et aussi quelques inconvénients, en particulier celui de ne pas plaire du tout à nos grandes entreprises Auto-mobiles et Pétrolières dont l'influence sur nos Politichiens est inversement proportionnel à leur préoccupations écologiques.

jeff  a écrit le 03/06/2013 à 13:13 :

J'habite à 3,5 km de mon lieu de travail, et je m'y rends à vélo lorsque le temps s'y prête, parce que c'est le moyen de transport le plus rapide. Une mesure de ce type me mettrait mal à l'aise vis-à-vis de collègues beaucoup plus éloignés, qui n'ont pas d'autre possibilité que de prendre leurs voitures. Il vaudrait sans doute mieux généraliser les primes à l'achat de vélos, déjà présentes dans beaucoup de villes que de créer cette indemnité kilométrique qui rompt quelque part l'égalité entre les salariés.

Le vélo, ennemi de Big Cac 40  a répondu le 03/06/2013 à 13:48:

Bien entendu la supériorité du vélo (classique et électrique) est tellement évidente sur les déplacements courts que vous croyez que nos dirigeants ne sont pas au courant ? Tout le monde le sait mais le problème c'est que le Dieu Croissance illimité n'aime pas du tout les gens qui économisent leur argent et leur santé: achats sans passer par une banque, équipements et pistes cyclables pas assez couteux et prestigieux, dépenses de santé réduites, trop proche de la nature, pas assez frimeur, pas assez couteux en terme d'espace, de parkings, de bruit et de stress en ville etc...bref tout la contraire du comportement du bon Mouton Français qui se fait vampiriser par Big Cac 40.

jeff  a écrit le 03/06/2013 à 13:13 :

J'habite à 3,5 km de mon lieu de travail, et je m'y rends à vélo lorsque le temps s'y prête, parce que c'est le moyen de transport le plus rapide. Une mesure de ce type me mettrait mal à l'aise vis-à-vis de collègues beaucoup plus éloignés, qui n'ont pas d'autre possibilité que de prendre leurs voitures. Il vaudrait sans doute mieux généraliser les primes à l'achat de vélos, déjà présentes dans beaucoup de villes que de créer cette indemnité kilométrique qui rompt quelque part l'égalité entre les salariés.

Tdu  a écrit le 03/06/2013 à 10:17 :

Un certain nombre parlent dépense, mais connaissez vous le gain ?? Tous le monde n'est pas sans connaitre l'encombrement de nos routes, la saturation de nos transports publics. Et bien peut être qu'en transférant que 4-5 % de l'ensemble de ces moyens de transports sur le vélo une amélioration globale non négligeable serait observé. De plus 60% des déplacements effectué sont de moins de 5 km, sur ces distances le vélo en ville et le moyen de transport le plus rapide, connaissant l'encombrement d'un vélo vs une voiture, connaissant le coût d'entretien de notre infrastructure routière vs ce que pourrait être le coût d'entretien d'un piste pour vélo, enfin connaissant le bien que d?exercer une activité physique régulière sur la santé. Le gain global est nettement supérieur au cout. Enfin dernier argument, croyez vous que les primes à la casse que le gouvernement a distribué ne coûte rien à la communauté ? Cette aide se compte en milliard d'?. qu'en pensez vous ?

Onze  a répondu le 03/06/2013 à 10:29:

Pourquoi faut-il que ce soit l'entreprise qui paye ? Si le vélo est un bon moyen de transport, et si c'est bon pour sa santé, l'usager peut peut-être s'en acheter un ? Pourquoi toujours réclamer des aides et des subventions aux autres ? Et pourquoi ne pas indemniser ceux qui vont à pied pendant qu'on y est ? Ils usent bien leurs chaussures... Gouvernement d'assistés.

Tdu  a répondu le 03/06/2013 à 10:41:

Je suis tout à fait d'accord que cette démarche devrait venir des principaux intéressés. Mais je pense aussi que c'est le rôle du gouvernement d'influencer les choix pour une évolution de la société. Comme il le fait pour les aides aux voitures non polluante, les habitations écologique... Je pense et j'espère que ce qu'il faut comprendre pour cette valorisation, cela doit être une dépense qui permet une économie. Qui impliquerait une baisse des taxes pour les entreprises (je suis d'accord peut être que je rêve :)) De mon points de vue, c'est le genre d'évolution de société que l'état doit valoriser.

L'obésité de nos élus révèle leur interet du vélo...  a répondu le 03/06/2013 à 13:20:

C'est tellement évident que les vélos et vélo électriques apportent un énorme gain économique pour les déplacement courts et pour la santé de la population que jamais notre Technocratie, aux ordres des lobbys Auto-Mobile, Pétroliers et médicaux, ne permettrat leur développement massif. Pour comprendre, examinez juste le niveau de surpoids de nos très couteux Sénateurs et Députés...

DRRW  a écrit le 03/06/2013 à 0:08 :

Tres bonne idee. Il faut reflechir au financement car augmenter les charges des entreprises est delicat mais pourquoi pas une compensation sur les charges sociales. Faire du velo est bon pour la santé, reduit la pollution, fait baisser le cout du transport en diminuant les temps de transport Et, franchement pourquoi ne pas favoriser le velo au detriment des 4x4 ou autres grosses cylindrees.

Lyon69  a écrit le 02/06/2013 à 22:26 :

Qu'on prenne cette indemnité sur des économies d'indemnités aux élus et je suis pour à 100% ! mais les entreprises : non ! Elles ont assez de mal comme ça !

Onze  a écrit le 02/06/2013 à 20:15 :

Ce n'est pas un gag, c'est un projet du ministère des transports ! Et après, on fait la chasse au déficits ? C'est du socialisme aggravé.

Dondiegodelavega  a écrit le 02/06/2013 à 19:47 :

70 mecs et nanas pas entrainés qui déboulent dans ma PME après s'être tapé une dizaine de bornes en biclounes par 30 degrés l'été! Ça va sentir bon dans les bureaux... Il y a intérêt à budgéter les désodorisants et les flacons de parfums parce ça va renarder sec à la photocopieuse...

Ninice  a répondu le 02/06/2013 à 22:17:

Maintenant on fait des velo electrique, c'est sans effort sans sueur et sans polluer!

@Ninice  a répondu le 03/06/2013 à 0:14:

Encore quelqu'un qui comprend la pollution dans son ensemble... Vu que l'énergie électrique est propre, aucune objection à ce qu'on stocke quelques déchets radioactifs sous votre maison?

halte au dénigrement du vélo électrique  a répondu le 03/06/2013 à 13:30:

Le besoin d'électircité pour charger un vélo électrique est 1000 fois inférieur à celui d'une voiture électrique alors ne commencez pas à lui jeter Lapierre . Le vrai problème c'est que le vélo électrique résoud tellement bien les problèmes de santé et de mobilité en zone urbaine qu'il est un dangereux concurrent pour nos poids lourds Auto et Pétroliers. Donc notre Technocratie a pour consigne de ne rien faire pour sa promotion et si possible de le dénigrer (aucune aide fiscale, critiquer le made in China, limiter la vitesse à 25 km/h, limiter les pistes cyclables et les stationnements sécurisés, limité les adaptations du code de la route etc...).

Pitcho  a écrit le 02/06/2013 à 19:36 :

Hallucinant! Comment va-t-on contrôler si untel ou Intel prend bien son vélo pour venir travailler? Au-delà de l'incongruité de la mesure, allons-nous devoir placer un compteur kilométrique pour vérifier que le salarié ne fraude pas? Une puce sur le vélo? Un suivi GPS de la bicyclette? Et ceux qui viennent en trottinette ou en rollers ? Ces moyens ne sont pas plus polluants que le vélo... Robert, qui habite a 50 bornes de son lieu de travail n'aura qu'à déplier son vélo 2 kms avant sa boîte après avoir garé sa twingo (100 bornes par jour ça commence a causer en terme de remboursement...). Sérieusement, le chômage bat record sur record, on règle ses comptes à coups de kalachnikovs dans les centre-villes, tous les indicateurs sont au rouge et on débat sur l'éventuel remboursement des frais kilométriques des usagers cyclistes, pour lequel évidement aucun financement n'est prévu. Ben on n'est pas sorti de la m...

Zonzon  a répondu le 02/06/2013 à 20:32:

De la même manière que l'on controle les kilomètres effecués en voiture. Quel intéret de prendre sa voiture et la laisser pour prendre le vélo 2km avant, sachant que le vélo est moins indemnisé ? On a le droit de ne pas être d'accord, mais aussi celui d'avoir de vrais arguments...

Pitcho  a répondu le 02/06/2013 à 21:04:

@zonzon: une voiture possède un compteur (mécanique ou digital) situé au niveau du tableau de bord (en général incorporé au cadran indicateur de vitesse) qui indique le nombre total de kms parcourus par le dit véhicule. Ces compteurs sont de moins en moins faciles à trafiquer et peuvent être facilement contrôlé en cas d'abus par un inspecteur ou contrôleur des impôts. Il s'agit du? Du ? Du? Et oui, compteur kilométrique! A mon sens et bien que n'étant pas un spécialiste, peu de vélos en sont aujourd'hui équipés...

Zenon  a répondu le 02/06/2013 à 21:19:

@pitcho: complètement d'accord. La on ne parle pas de déductions d'impôts mais d'indemnisation. Sachant qu'un ménage sur deux ne paie pas d'impôts sur le revenu, il y en a un paquet qui vont se prendre pour Poulidor (du moins sur le papier).

Lou_Papet  a répondu le 02/06/2013 à 23:08:

@ Pitcho: beaucoup d'arnaques sur les compteurs trafiqués des premiums allemandes. Les émissions de Julien Courbet sur RTL en sont remplies !!!

Bob  a répondu le 05/09/2013 à 22:30:

Et les arnaques au remboursement des 50% des abonnements.
Pas mal d'employeurs ne vérifient pas (ou font semblant). Le remboursement étant exonéré, ça fait un avantage net en nature.

vivien  a écrit le 02/06/2013 à 19:16 :

Oui je verrai bien tous les socialistes et les verts à vélo dans Paris, rouler entre le mercédès et les BMW et pourquoi pas l'assemblée et le sénat.

Cécile et Jean-Vincent  a répondu le 03/06/2013 à 8:52:

+1 ! En jean et à vélo...

SuperVélo  a écrit le 02/06/2013 à 17:33 :

Y'a de ces commentaires à mourir de rire...

Aller en vélo au boulot et se faire indemniser pour ça n'a que du bon :
1 - pour l'environnement : faut pas avoir fait math sup pour comprendre à quel point ce serait efficace pour réduire la pollution.
2 - pour éviter les bouchons : combien de fois j'ai pu voir des personnes seules au volant de leur voiture, à attendre dans le périph que les voitures avancent de quelques mètres, à mettre 2h pour rentrer alors qu'avec un vélo tu mets 30 min pour le même trajet. Encore si le co-voiturage était assez démocratisé...
3 - Pour l'économie : et oui le pétrole ça coute, et c'est pas illimité.
4 - Et bien sur pour la santé. Mais ça les gens s'en foutent, de toute façon on va tous mourir d'un cancer avec toutes les particules en suspension dans l'air et la malbouffe à gogo.

M'enfin, je dis ça, je dis rien, y'en a qui trouve cette initiative absurde sans pour autant peser le pour et le contre.

Ben dis donc  a écrit le 02/06/2013 à 14:33 :

Donc, encore une dépense à la charge des employeurs! Super. Dans un pays qui compte 5 millions de chômeurs, c'est utile et urgent! Pourquoi ne pas mettre des Pom Pom Girls sur le chemin des vélocyclopédistes. Et, évidemment, des douches obligatoires dans toutes les entreprises. Vite, continuons à ruiner les entreprises!

Ludovic Bu  a répondu le 02/06/2013 à 18:34:

Cela ne prendrait pas plus d'argent aux entreprises, puisque au lieu de rembourser les transports en commun ou la voiture, elles paieraient le vélo. Tout en ayant des salariés en meilleure forme !

Linus  a répondu le 02/06/2013 à 20:35:

L'entreprise ne rembourse pas la voiture, juste 50% des transports collectif parce qu'il est obligé!

Ninice  a répondu le 02/06/2013 à 22:22:

Oui mais celui qui vient en voiture est plus souvent en retard a cause des bouchons ou aux horaires variables....

benoit  a écrit le 02/06/2013 à 10:41 :

Ce n'est pas une nouvelle charge juste une reconnaissance de la bonne volonté de certains employés.

Si tu viens en voitures : frais
si transports : 50% du prix
si vélo : va te faire brosser et souvent même pas de douche au bureau...

Un bon vrai vélo ne coute pas 250 euros... loin de là...

Un forfait annuel raisonnable vélo serait vraiment une bonne chose. Et serait tout à fait normal.

LINUS  a répondu le 02/06/2013 à 13:30:

Un bon vélo, VAE, j'entends, pour arriver frais à son travail peut aller de 700 (le moindre) à 1000 (velo pliable VAE qui me semble pas mal et pratique si vous combinez rer). En gros 1000 euros. Prévoir équipement pluie comme les conducteurs de scooter (pantalon, veste pluie, une trentaine d'euros et le tours est joué).

Fred  a écrit le 02/06/2013 à 10:25 :

Si ça diminue le nombre d'accidents cardio-vasculaires liés à la sédentarité, tous le monde est gagnant. La CGPME fera des économies sur les cotisations pour l'assurance maladie.

Lyon69  a répondu le 02/06/2013 à 22:25:

Vous êtes le premier (et le seul !) à parler d'une baisse de charges : malheureusement, quand on vous assène une charges supplémentaire, on vous promet (juré craché...mais elle ne sera pas tenue !) qu'on compensera par une baisse équivalente !! alors on vous démontrera que l'assurance maladie n'a pas les moyens de réduire les cotisations.. !!

Lecyclo  a écrit le 02/06/2013 à 7:57 :

Les sociétés remboursent 50% des transports en commun. Ils leur seraient plus rentable de financer l'achat d'un vélo de 250 ? sur un an puis d'avoir un forfait entretien de quelques euros par an... Et au lieu de faire subventionner des vélos électriques par les villes ( près de 25% du prix d'achat d'un vélo qui en vaut 1000? environ) , ce même budget peut financer l'achat d'un vélo classique complet. Sachant que les vélos électriques viennent tous de chine, que les batteries cela finit par polluer et que cela marche à l'électricité.. pas si écolo que ça !

linus  a répondu le 02/06/2013 à 13:46:

les vélos classiques, ne permettent pas d'arriver dans de bonnes conditions au travail, ça limiterait la portée de la mesure, par contre la VAE est à la portée de tout le monde, même le moins sportif. Il faudrait élargir le rayon d'action de la mesure à pas uniquement les personnes qui peuvent faire face à des faux plats ou pentes sans arriver épuisés au travail. Les personnes peu entraînées vont renoncer à aller travailler en vélo classique. Il faudrait que la mesure soit pour tout les vélos (VAE inclu). Les voitures également viennent de l'étranger, une partie. Tous les vélos ne viennent pas de Chine, et même si beaucoup viennent de Chine, un VAE c'est pas 2T de voiture à déplacer.

Séb  a répondu le 03/06/2013 à 9:49:

"les vélos classiques, ne permettent pas d'arriver dans de bonnes conditions au travail"

C'est une blague ? Il suffit de rouler régulièrement avec une allure modérée pour arriver dans un état "normal" et bien plus en forme que la plupart des autres collègues !
Pour faire un trajet de 5km à vélo, il ne faut pas être un surhomme, ni même un sportif. Au bout d'une semaine ou deux de vélotaf, ce trajet parait même tout à fait normal.

Les VAE sont "acceptables" pour les personnes qui ont un fort dénivelé ou une grande distance (sup. à 10km par exemple), ou qui ont un problème de santé.

jeff  a répondu le 03/06/2013 à 12:15:

@Séb : Tout à fait d'accord. Pour un parcours de moins de 10 km, un VAE n'a d'intérêt que si les dénivelés sont forts ou le cycliste très âgé. A 15 km/h, vitesse moyenne d'un vélo en agglomération, personne ne transpire, et on arrive non seulement en "bonne condition au travail", mais aussi en pleine forme.

LINUS  a répondu le 03/06/2013 à 13:58:

En gros, je voulais dire qu'il faut autoriser le VAE parce que certaines personnes ne vont pas prendre le vélo classique et donc continueront avec la voiture (ce qui n'est pas le but recherché), en incluant le VAE dans le dispositif, la mesure aurait plus d'impact sur le nombre de personnes qui abandonnent la voiture pour aller au travail. De plus un VAE fait du 25 km/h sans effort. Après chacun choisit le type de vélo. Taper plusieurs bornes avant de travailler, ça modifie le métabolisme et la chaleur du corps en vélo classique, je pense que vous exagérer. C'est bien de défendre d'éviter d'utiliser la voiture, mais ensuite il faut avoir des arguments qui sont raisonables pour ne pas perdre de la crédibilité.

Oui mais  a répondu le 04/06/2013 à 7:03:

Un cycliste à 15 km/h n'use pas plus de calories qu'un marcheur à 4 km/h. Après, tout dépend de la distance à parcourir et de la température ambiante.

Patrickb  a écrit le 02/06/2013 à 0:00 :

et quand est-ce qu'on va être indemnisé pour se lever de son lit ? et qui va s'appuyer cette nouvelle subvention ? Y en a un peu marre de tous ces plans merd... conçus uniquement pour pour récupérer des voix !!!

the green tall Guy  a répondu le 02/06/2013 à 18:37:

Ça s'appelle un salaire, l'indemnisation pour être présent au travail !

Pas d'inquitétudes pour Total , Peugeot et Renault  a écrit le 01/06/2013 à 20:39 :

C'est pas demain la veille qu'un telle mesure se concrétisera. La France c'est pas un pays de Bisounours comme la Belgique ou la Danemarque ! Nous notre Technocratie interviendra efficacement pour protéger nos lobby pétroliers et auto-mobile...

LINUS  a répondu le 02/06/2013 à 13:49:

Il faut citer aussi les Pays-Bas et l'Allemagne où le vélo est roi.

C'est clair c'est encore les Allemands les méchants  a répondu le 04/06/2013 à 17:28:

C'est sur ! Encore 2 pays que nos Politichiens et Technocrates zélés passent leur temps à dénigrer. En ce moment la grande mode c'est surtout de cracher sur l'Allemagne. Par ex. La Tribune regorge d'articles vénéneux et mensongers sur la Transition Energétique en Allemagne; à quand un article sur la nullité de l'industrie auto Allemande prouvée par ces millions de cyclistes qui sont "obligés" d'aller bosser à vélo ??

demo  a écrit le 01/06/2013 à 20:20 :

Et la prime de chaussures il ne faut pas l'oublier....C'est quoi encore ces conneries alors que l'ouvrier non imposable ne peut déduire de ses impôts ses frais kilométrique

Coup de geule: Trop peu, trop tard !  a écrit le 01/06/2013 à 20:09 :

La démentielle Humanité, destructrice de son Biotope, du Climat et finalement d'elle même se reveille bien tard et s'apperçoit qu'en dehors de ce vice pathogène que sont les bagnoles et la surconsommation on pouvait faire une partie de nos petits déplacements avec un truc low tech d'une efficacité redoutable: le vélo. 15 kg pour porter 70 kg contre 1000Kg pour la meme fonction avec une boite en ferraille. Mais c'est pas gagné et nos esprits dérangés trouveront encore des bonnes raisons pour flinguer cette mesure anti-crossance et anti-pétrole. De toute façon "c'est trop peu, trop tard", on a flingué 80% du volume de la banquise (peut être 100% dès cette année), déstabilisé le jet-stream et transformé en ennemie la machine climatique: 30° à Helsinki, 20° à Aix. VOUS DEVRIEZ TOUS PROFITER DE VOS DERNIERES ANNEES plutot que de vous préoccuper de votre pognon et de votre égo car la biosphère va devenir monstrueuse et va se débarrasser bien avant la fin du siècle de notre espèce mal finie...

petit joueur  a répondu le 02/06/2013 à 10:04:

Tout à fait d'accord sauf qu'une voiture moyenne (207) pèse deux fois plus (2T)

l'Idio-cratie ne connait aucune limites  a répondu le 03/06/2013 à 13:13:

et oui on en est pas ou bout de l'incurie humaine, elle est comme notre Ego: théoriquement sans limites ! Maintenant la mode est aux pseudo-4x4 et leurs masses approchent les 2000 Kg. Idem pour les voitures électriques subventionnées à coup de milliards uniquement par ce que derrière il y a le lobby Auto-mobile et Electro-radioactif, et qui bien entendu ça ne résoud strictement aucun problème d'encombrement en ville. Avec une voiture électrique on peut fabriquer 100 vélos électriques c a d augmenter de 10000 % la mobilité et l'efficacité des transports en ville, c'est tellement évident que jamais notre Technocratie consumériste ne proposera un crédit d'impots pour le vélo électrique...

Marchand de sable  a écrit le 01/06/2013 à 19:53 :

Et les temps pour enfiler son pyjama avant le dodo?

alfrom  a écrit le 01/06/2013 à 19:46 :

Une allocation pour l'achat de la bicyclette serait intéressant avec tout ce qui prélevé avec la csg cela ne doit pas poser de problème.

GazOil  a écrit le 01/06/2013 à 19:36 :

Plutôt que de subventionner de tels moyens de locomotion dangereux
, il faudrait plutôt tailler de vastes autoroutes urbaines et reprendre le projet visionnaire de Georges Pompidou : "adapter la ville à l'automobile" (1971).

Marre des anti-croissance !  a répondu le 01/06/2013 à 20:35:

C'est parfaitement clair, finissons en un bonne fois pour toute avec ces débiles d'écolos qui n'ont que des idées pour ridiculiser notre Dieux Croissance A Tout Prix. Envoyons les en stage chez Exxon ou Goldman Sachs pour bien leur faire comprendre qui est le maitre sur cette saleté de planete !

Lyon69  a écrit le 01/06/2013 à 18:32 :

Toujours de nouvelles idées pour ajouter des charges supplémentaires aux employeurs !!! Et si le fics fpermettait de déduire de ses impôts un barème kilométrique cycliste , non ?? Et il financerait ça par une diminution du parc automobile de nos chers (!) élus et hauts fonctionnaires !! Ce serait le double effet Kiss-cool !!!

sauros  a écrit le 01/06/2013 à 18:15 :

Une connerie de plus . Que fera le père ou la mère de famille habitant en zone rurale a 40Km de son lieu de travail ,en montagne ,passage d'un col enneigé à 1330 m d'altitude!

Simplet  a répondu le 01/06/2013 à 18:29:

J'avais vu un reportage sur un type qui faisait ce type de trajet pour aller à son boulot avec son vélo électrique.

linus  a répondu le 02/06/2013 à 10:20:

Le vélo électrique, ça le fait. Il ne faut pas vraiment pédaler, même si on pédale. Ca ne fatigue pas du tout. Ce n'est pas bête.

the green tall Guy  a répondu le 02/06/2013 à 18:41:

La connerie, c'est d'habiter à 40km de son lieu de travail, pas d'y aller en vélo !

linus  a répondu le 02/06/2013 à 19:30:

La connerie c'est de faire 40 km à velo électrique c'est du 25 km/h, presque 2 heures. Autant prendre un scooter, même un 50 Cc, il fait ça en à peine 1 h. Alors en 125 Cc, c'est plus rapide (la persone doit avoir le permis). La connerie c'est de faire 40 km à vélo, même VAE. Habiter à 40 km de son lieu de travail, n'est pas vraiment une connerie, tout le monde ne trouve pas un travail tout près de chez soi et en zone rural les transports collectifs c'est pas toujours top. L'idéal c'est d'habiter en ville pour ça, question transport, pas besoin de voiture pour le travail spécialement.

Meilleur  a écrit le 01/06/2013 à 16:45 :

Transports en commun et vélo devraient être indemnisés. Mais pas l'automobile.

linus  a répondu le 02/06/2013 à 14:39:

la voiture n'est pas indemnisée. Seulement les transports en commun 50% sur présentation de justificatif. Les frais d'essence sont indemnisables par l'employeur (ce n'est pas considérés comme avantage en nature donc exonéré de charges), mais demandez aux personnes qui prennent leur voiture et qui font la gueule à cause des pleins tous les mois s'ils sont remboursés par leur employeur. Quand un employeur n'est pas obligé de rembourser, il ne le fera pas, et le fait que vous ayez des pleins si vous venez travailler, en gros c'est pas son problème!!

Sans illusion  a écrit le 01/06/2013 à 16:09 :

Encore une subvention supplémentaire, il faudra embaucher des fonctionnaires pour s'en occuper et créer un impôt pour financer tout ça !

Gé Pé  a écrit le 01/06/2013 à 15:12 :

Personnellement, je vais au travail à pied, soit 3/4 d'heures de marche matin et soir. Ce qui m'occasionne des frais de semelle. Mais ainsi, je fais de la place le métro pour les autres. Mon attitude est socialement responsable, solidaire et écologique,, même si j'émets un peu plus de CO2 en marchant qu'en étant assis dans le métro. En un mot citoyenne.
Pour toute ces raisons, il serait équitable que j'aie droit à une prime de semelle. En plus, il faudrait créer un corps de contrôleurs ce qui créerait des emplois, et des bons...

Laurent  a répondu le 01/06/2013 à 22:47:

Je suppose que c'est de l'humour...

amnesique  a répondu le 02/06/2013 à 11:23:

@Gé Pé ... ne le dites surtout pas malheureux.Votre activité est dangereuse et elle prive les bons cyclistes d'un bout de trottoir .Avec la nouvelle équipe au pouvoir vous pourriez être taxeé du fait que cette pratique est un avantage en nature vous dispensant d'un abonnement à un club de gym.

Jojolapin  a écrit le 01/06/2013 à 14:47 :

Ca semble être une bonne idée. Si ça favorise l'utilisation du vélo : que du positif!

Oui  a répondu le 01/06/2013 à 16:43:

+1

cassanco  a écrit le 01/06/2013 à 14:20 :

le plus valable serait d'arrêter de subventionner les déplacements en voiture et avec du Diesel. on pourrait cesser de rembourser les déplacements en voiture et l'Etat payer la totalité des déplacements en vélo ou en transports en commun. Il faut cesser de subventionner ceux qui vont travailler en voiture (ou qui utilise leur voiture pour travailler- sauf les taxis, les livreurs ou les ambulanciers évidemment)

linus  a répondu le 01/06/2013 à 16:43:

Qui rembourse les transports en voiture pour aller au travail? Qui ça?. Les employeurs? L'Etat? Vous révez, il existe la loi de remboursement des frais d'essence par les employeurs, mais c'est une loi facultative donc l'employeur n'est pas obligé. Franchement dire n'importe quoi! Pourquoi dire quelque chose qui est faux? C'est quoi votre but lorsque vous postez. Mentir. Inventer des informations. Quel est l'intérêt. Dites à toutes les personnes qui doivent aller au travail, faire des kilomètres, mettre des pleins, et qu'ils sont subventionnés. Les pleins qui les paient?

Laurent  a répondu le 01/06/2013 à 22:51:

Le diesel, subventionné????? on crois réver!!! Alors pour vous quand il y a moins de 80% de taxe on "subventionne" et bien donner moi 70% de votre salaire alors, comme ça je vous "subventionnerais" et vous serez comptant comme un bon Français débile parmi tant d'autre (des millions si ça vous rassure).

Topy  a écrit le 01/06/2013 à 14:08 :

Et pourquoi pas le remboursement du cordonnier si on va au travail à pied. Sinon un très bel exemple de la stupidité française

Yves  a écrit le 01/06/2013 à 13:27 :

Le problème principal est le danger pour les vélos des voitures et des bus qui roulent à 50 km/h et qui les rasent à quelques centimètres ! Un mesure urgente serait d'imposer le 30 km/h en ville...

pédale douce  a écrit le 01/06/2013 à 13:17 :

CQFD, dans ce gouvernement ils ont tous un petit vélo dans la tête.

Bouli007  a écrit le 01/06/2013 à 13:13 :

Un bel article pour nos bobos parisiens!

Bertrand D  a répondu le 01/06/2013 à 13:51:

Après le mariage pour tous, la pédale pour tous...

Nathalie KM  a répondu le 01/06/2013 à 18:26:

Attention au rétropédalage !

BourneHazel  a répondu le 02/06/2013 à 18:07:

Après la "pédale douce", la pédale dure !!!

Rogger  a écrit le 01/06/2013 à 13:09 :

Bonjour, il y aurait bien plus de cycliste dans la ville de Paris, si il y avait des pistes cyclable, comme au Pays Bas et en Allemagne, mais on peut pas tout avoir, des trotoires de 5 mètres de largue, et un maire socialiste depuis 10 ans...... On remerci la politique de la ville, je pleine tout les pauvres gents qui se sont fait renverser dans les couloirs de bus..... Tout vas bien. Mad la marquise.

compromis  a répondu le 01/06/2013 à 14:49:

oui, mais des pistes cyclables payantes pour réduire les impôts fonciers et faire fonctionner la csg et rds.

des sujets à la c..  a écrit le 01/06/2013 à 12:53 :

et si ma tante en avait elle s'appellerait mon oncle.

Pythéas  a répondu le 01/06/2013 à 13:13:

Moi qui suit un utilisateur de vélo quotidien et de tendance libérale je serai pour supprimer toute ces subventions. Donc en premier lieu arrêt des subventions pour l'automobile (fiscalité identique pour le diesel et l'essence, arrêt des primes à la casse, arrêt du concours national de construction de rond point ne servant à rien etc.)

Simplet  a écrit le 01/06/2013 à 12:26 :

Et Duflot, elle va à l'Elysée en vélo ? idem pour le khmer vert le bien placé !!! Il doit pas aller au Sénat en vélib...

Niala  a répondu le 01/06/2013 à 13:07:

Et si tout plein de nos "chers" élus prenaient aussi pour l'exemple un vélo (sans indemnité supplémentaire bien sûr)!
Leurs chauffeurs, à qui on aura pensé à offrir des Adidas, se transformeraient en coureurs à pied derrière le vélo (c'est mieux que de cloper des heures au sous-sol) pour assurer leur protection et leur éviter des gamelles (politiques...).

Cette idée prend elle en compte l'impact sur la santé?
Offrons plutôt un casque, un masque.ou demandons au patron de participer à la prime d'assurance accident..
Et pour ceux qui se rendent à pied au boulot,i l faudra leur offrir des pompes neuves, avant qu'ils ne cirent celle du chef pour se faire offrir un beau vélo.qu'ils rangeront sur leur balcon.


pédale  a répondu le 01/06/2013 à 13:22:

Oui... Et avec la pompe à vélo on pourra toujours les gonfler, ces comiques du siècle passé. Effectivement, je me souviens de cette affaire du Gracq... Ce fut un four complet. Un peu comme pour la "prime aux non-fumeurs", autre connerie belge. Non, je ne fume pas... :-)

Stamp  a répondu le 02/06/2013 à 0:27:

Reunion Region Rhone Alpes : le vice president de la region est venu avec 5 "personnes de son entourage" pour faire un discours d'introduction de 10 minutes et est parti juste apres, 3 voitures mobilisees pour 6 personnes pour rejoindre le siege de la Region Rhone Alpes situee a moins de 2 kilometres de la ... Je precise que la Region Rhone est geree par le PS donneur de lecons de morale...

pèche aux voix  a écrit le 01/06/2013 à 12:13 :

que ne ferait-on pas pour récupérer 1 ou 2% des voix des écolos!

Lèche  a répondu le 01/06/2013 à 12:50:

Entièrement d'accord avec vous

Laurent  a répondu le 01/06/2013 à 23:00:

Bah l'écologie n'est qu'un prétexte de plus pour nos"élites" de s?immiscer encore plus profondément dans l?existence de chaque français et ainsi se rendre indispensable. Pour ce faire les hommes politiques inventent tous les jours des dangers imaginaires et des problèmes farfelues afin de "trouver" des solutions qui systématiquement créées des vrais problèmes pour le coûts. Les hommes politiques sont pires que les pompiers pyromanes, Le pompier pyromane lui il éteint le feu tandis que les politiciens l'attisent. Et ces gogos de français en redemandent, ils aiment vraiment être traité comme du bétails. Le général avait bien raison...

Tahiti6  a répondu le 02/06/2013 à 17:39:

+1

etienne  a écrit le 01/06/2013 à 11:45 :

Vaudrait mieux leurs payer une assurance vie, vu le nombre de cyclistes écharpés et tuer surtout dans les grandes villes. J'aime le vélo et d'ailleurs je ferai tout à vélo si je le pouvais, mais vu la conduite de beaucoup d'automobilistes et poids lourds, distraits avec leurs téléphones et la musique, la route est a eux et je ne peux pas faire confiance à ceux-là quand ils m'arrivent dans le dos.

benoit  a répondu le 02/06/2013 à 10:46:

Non vous ne faites pas de vélo Monsieur et vous ne l'aimé pas.

Ceux qui font et pratiques ne disent pas de pareils sottises...

Le nombres d'accident impliquant est largement inférieur aux autres 2 roues. et surtout souvent bien moins grave.

Il arrive parfois qu'un cycliste soit happé par un camion ou un bus mais ça n'est pas la majorité... loin de là

linus  a répondu le 02/06/2013 à 16:28:

a benoit : bien vu . C'est quelqu'un qui jamais ne voudra faire du vélo, tout son discours est prétexte et excuses.

jeff  a répondu le 03/06/2013 à 12:43:

Le risque est extrêmement faible : en moyenne 1 cycliste tué chaque année en Ile-de-France entre 1976 et 2008 d'après un rapport de l'Observatoire Régional de Santé sur "Les bénéfices et les risques de la pratique du vélo" publié en septembre 2012, qui constate également qu'un doublement du nombre de déplacements en vélos, n'accroît le nombre d'accidents que de 32%, et déclare que la pratique du vélo procure un bénéfice santé 20 fois plus élevé que les risques.

Retraité EDF  a écrit le 01/06/2013 à 11:42 :

Certaines villes, dont Bourg la Reine donnent des primes pour l'achat d'un vélo électrique utilisé pour se rendre à son travail. Des rurbains font leurs trajets domiciles travail (jusqu'à 60 km aller-retour) en vélo électrique. Quand je lis les commentaires, je réalise encore une fois que nous ne sommes pas en Hollande ou en RFA !

capitalismetliberte  a écrit le 01/06/2013 à 11:16 :

Et qui va payer cette indemnité ?: l'entreprise, encore et toujours plus de charges et pourquoi pas payer aussi les chaussures de ses salariés et les parapluie pour ceux qui viennent pieds. et pourquoi pas des indemnités pour rester chez eux ?

MOUGEON  a écrit le 01/06/2013 à 11:14 :

Quelle élucubration! Virons donc tous ces abrutis qui glandent dans les ministères et produisent des âneries de ce genre. On pourrait aussi imaginer de payer les gens à rester chez eux? Non pas possible...c'est déjà fait.

Pitcho  a écrit le 01/06/2013 à 10:50 :

Et ça se dit de gauche... Cette mesure ne va bénéficier qu'aux citadins habitant l'hyper-centre des grandes agglomérations, ceux-la même qui se situent parmi les plus aisés. Le père de famille ouvrier qui a été obligé de s'expatrier à 40 kms des grands centre urbains en raison des coûts du logement, et qui roule dans un vieux véhicules diesels sans d'autres choix va lui être surtaxé.Quel magnifique pays, heureusement qu'on a un gouvernement socialiste...

Back6  a répondu le 01/06/2013 à 11:24:

Et on fait quoi alors ? On continue à se coller des particules dans les poumons ? Jusqu'à ce que vieux et plus concerné par le transport journalier, vous ne râliez contre l'irresponsabilité des politiques qui n'auront rien fait pour votre emphiseme ?

@Pitcho  a répondu le 01/06/2013 à 12:10:

20/20

Pitcho  a répondu le 01/06/2013 à 12:18:

@back6: commentaire stupide, il ne s'agit pas de ne rien faire mais que les aides qui sont distribuées via nos impôts le soient de manière efficace et juste. Ce système plaira certainement aux bobos de Montmartre et du 6eme, un peu moins au familles modestes éloignées de leur lieu de travail et pauvres en transport en commun.

dsables  a répondu le 01/06/2013 à 15:18:

Je ne vois pas en quoi cette mesure ne concernerait que les bobos. J'habite en banlieue, petite couronne et il y a longtemps que j'ai abandonné la voiture ou les transports en commun pour tous les trajets inférieurs à 10km. Résultat, je suis toujours à l'heure, et je gagne du temps, je compte 4' par km.
Pour les moins sportifs, il y a de très bons VAE.
DOnc, bénéficier d'une contrepartie pour amortir, les frais me semble normal, et va surtout dans le bon sens.

Rentier crétin  a répondu le 02/06/2013 à 8:59:

Je ne savais pas que le vélo était un moyen de transport inventé pour les bobos. Il fut un temps où le populo roulait à vélo. Après on l'a convaincu d'aller s'entasser en HLM car il importunait les bourgeois et faisait tâche dans le paysage urbain. Du coup comme il vit loin de la ville, il prend un Credit pour s'acheter une bagnole qui lui coûte un bras en assurance, carburant et entretien, tout ça pour finir par pointer à pôle emploi.

Simplification  a écrit le 01/06/2013 à 10:44 :

Une seule et unique indemnité kilométrique pour tout moyen de transport. Halte à la complexité et au "privilège" des grosses cylindrées. L'opportunité est trop belle de complexifier encore le système des indemnités kilométriques déductibles : des pages de plus dans le code des impôts.

linus  a écrit le 01/06/2013 à 10:44 :

Il serait intéressant de savoir combien d'employeurs donnent l'indemnité non obligatoire, pour les utilisateurs de voitures, alors croyez vous qu'ils vont donner une indemnité non obligatoire par kilométre de vélo!!! On marche sur la tête là.

la fourmi  a écrit le 01/06/2013 à 10:34 :

toute idée qui precipitera leur chute me va...

GENIALE CETTE IDEE  a écrit le 01/06/2013 à 9:50 :

Nouvelle loi sur le travail à l'étude : " tout travailleur qui mange son sandwich pendant la pause du repas avec une main et continue de travailler avec l'autre sera accrédité d'heures supplémentaires compensatoires défiscalisées " !!!

churchill  a écrit le 01/06/2013 à 9:40 :

finance ' par personne', comme d'habitude... et le cadre ou la vendeuse qui doit etre habille correctement sans sentir la sueur et sans ressembler a un chien mouille les jours de pluie, ils vont faire comment? on va imposer aux entreprises d'avoir un local pour prendre une douche et se changer ( ou est ce qu'on se contentera de faire de la discrimination) ?

Pythéas  a répondu le 01/06/2013 à 13:07:

Pour la sueur il y a le vélo électrique.
D'autre part, comment font les propriétaires de scooters les jours de pluies ?
Et puis n'oubliez pas que votre utilisation de véhicule est largement subventionnée (taxation inférieure du diesel, prime à la caisse, indemnité kilométrique etc.)

Mecatroid  a écrit le 01/06/2013 à 9:39 :

C'est une bonne idée. Ça existe pour les voitures. Pas de raison de ne pas le faire pour les vélos, il fat être un peu logique. Est ce le plus urgent à faire ? A voir...

isigny  a répondu le 01/06/2013 à 10:24:

Pour le plus urgent, ils n'ont pas de solutions.

mimi  a répondu le 01/06/2013 à 13:29:

je souhaite soulever le problème de ceux qui viennent à cheval... Pourrait leur offrir une subvention du foin...?

pépère  a répondu le 01/06/2013 à 13:58:

@ mimi: pourquoi pas réclamer du blé ou de l'oseille ?

linus  a répondu le 02/06/2013 à 16:32:

Il existe une loi qui permet aux employeurs de payer l'essence des salariés, mais elle n'est pas obligatoire et donc ça ne sert à rien. Demandez à ceux qui mettent des pleins mensuellement pour aller travailler s'ils sont remboursés et vous verrez ce qu'ils vous répondent. La seul obligation de l'employeur est de payer 50% du transport en commun sur justificatif.