La SNCF choisit Bombardier pour 42 trains régionaux

 |   |  403  mots
La SNCF poursuit sa politique de renouvellement de son matériel roulant régional.
La SNCF poursuit sa politique de renouvellement de son matériel roulant régional. (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
Le contrat s'élève à près de 400 millions d'euros. Cette commande élève à 201 le nombre de trains commandés dans le cadre d'un contrat signé en 2010 avec les régions françaises, dont le plafond est de 860 trains.

Le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) et la SNCF ont commandé 42 trains Regio 2N au constructeur canadien Bombardier, pour 397 millions d'euros, une levée d'options dans le cadre d'un contrat signé en 2010 pour l'ensemble des régions françaises.

"Cette levée d'options s'inscrit dans le cadre du contrat signé en 2010 et représente environ 397 millions d'euros (484 millions de dollars US). Les livraisons commenceront mi-2017 et les trains seront déployés sur la ligne R du réseau SNCF-Transilien à partir de la Gare de Lyon", a détaillé Bombardier dans un communiqué de presse diffusé lundi.

La SNCF doit encore commander des centaines de train

Le contrat cadre signé en 2010 avec la SNCF, pour le compte des régions françaises, prévoyait la conception et la fabrication d'un maximum de 860 Regio 2N, des automotrices à deux niveaux, pour un montant total d'environ 8 milliards d'euros. A ce jour, et en comptant la commande du Stif, 201 trains ont été commandés, par 10 régions.

Il s'agit de la première commande de Regio 2N pour la région Ile-de-France, qui avait déjà commandé à Bombardier des trains Francilien, entrés en service en décembre 2009 et qui circulent sur quatre lignes. Les Regio 2N commandés par le Stif et la SNCF comporteront 1.746 places assises et pourront transporter un total de 3.120 personnes.

Espace optimisé, consommation sobre

Bombardier précise que la largeur des portes (1,6 mètre) et des couloirs (2,3 m) "faciliteront le flux de passagers entrant et sortant du train pour des temps d'arrêt en station optimisés". De plus, "la gestion des alarmes voyageurs et des automatismes de portes, solution dédiée à l'exploitation en Ile-de-France et éprouvée sur la flotte de trains Francilien, contribuera également à la ponctualité du service". La consommation électrique de ces trains est en baisse de près de 20% par passager, souligne en outre le constructeur.

Bombardier est également le constructeur de l'Autorail Grande Capacité (AGC), un TER livré à 700 exemplaires aux 21 régions françaises. Les Regio 2N, Francilien et AGC sont fabriqués sur le site de Bombardier à Crespin (Nord), qui emploie 2.000 salariés dont 500 ingénieurs et cadres.

La Fédération des industries ferroviaires (FIF) avait récemment alerté les pouvoirs publics, estimant que 10.000 à 15.000 emplois seraient menacés d'ici 2018 par la baisse des commandes. Elle avait, entre autres, précisé que l'usine Bombardier de Crespin "a une charge en chute libre dès fin 2015".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2015 à 12:57 :
N´oubliez pas cette fois de mesurer la hauteur et la largeur des trains.
a écrit le 30/12/2014 à 15:57 :
l'angélisme de concurrence totale quand les autres se protègent, et donc le public achète étranger et alourdit les impôts et charges du privé qui est la seule source de l'argent public.....qui est de plus en plus dépensier et gaspilleur...
le délire à la française, ce secteur public et politique qui ruine le pays, détruit toute la richesse créée par le privé pour la transformer en dette ...
que des nuisibles, des parasites destructeurs de la société
Réponse de le 31/12/2014 à 11:29 :
Notez quand même que :
"Les Regio 2N, Francilien et AGC sont fabriqués sur le site de Bombardier à Crespin (Nord), qui emploie 2.000 salariés dont 500 ingénieurs et cadres."
et que :
"La Fédération des industries ferroviaires (FIF) avait récemment alerté les pouvoirs publics,
... et entre autres, précisé que l'usine Bombardier de Crespin "a une charge en chute libre dès fin 2015".
Ça tombe bien, malgré tout l'avenir n'est pas très...rose.
a écrit le 30/12/2014 à 15:34 :
Le véritable scandale est la commande initiale par Huchon et Anne-Marie Idrac de l'énorme contrat de renouvellement des trains d'Ile-de-France à Bombardier de préférence à Alstom, renfloué par le contribuable, mais qui aura dû se consoler en essayant de vendre ses trains en Chine ou ailleurs.
Très peu de pays ont un industriel fabricant de trains.
Tous ceux qui en ont un commandent leurs trains uniquement au fabricant national, qui peut ensuite plus facilement se positionner à l'international, pour le plus grand bien de la balance commerciale et du remboursement de la dette du pays.
Pas la France, pas nos énarques, pas la SNCF, pas les « Socialistes » …
Pendant ce temps là, Alstom a été obligé de vendre à Général Electric sa division Energie, domaine stratégique pour le pays.
C’est la c…rie française dans toute sa splendeur ! Et on ne peut même pas dire qu’elle est limitée à ceux qui nous dirigent - dans un pays ou une voiture sur trois achetée par Mr. Toulemonde est allemande alors qu’il existe des équivalents français de qualité.
Réponse de le 25/02/2015 à 21:37 :
C'est faux regarder l’Allemagne ou la Suisse, ils ont tous deux des producteur nationaux (siemens et stadler) cela ne les empêchent pas d'acheter des trains Bombardier ou Alstom.
a écrit le 30/12/2014 à 14:52 :
pourquoi le gouvernement ne rend-il pas obligatoire les commandes de la SNCF à des entreprises françaises ???
Réponse de le 25/02/2015 à 21:40 :
Car les directives européenne sur les appels d'offre dans le marché public l'interdit.
De plus cela permet de faire jouer la concurrence et de faire baisser le prix de chaque rame de train. Au final c'est mieux à la fois pour l'état qui payera moins cher et pour les utilisateurs qui auront toujours les meilleurs trains.
a écrit le 30/12/2014 à 12:07 :
Pourquoi en France ne sont pris en considération seulement Alstom et Bombardier?? Il y en a beaucoup d'autres constructeurs: Siemens, Stadler, Pesa, Skoda, CAF, Talgo, etc. qui fabriquent d'excellents trains. Protectionnisme????
a écrit le 29/12/2014 à 23:30 :
Qui a touché des commissions de Bombardier...des noms svp...
a écrit le 29/12/2014 à 21:22 :
Fini les "petits-gris" hors-d'age Alstom sur le réseau Saint Lazar, les trains bombardier: lumineux, silencieux, moderne. Un vrai plaisir de re prendre les trains de banlieue.
Même constat en gare de l'est : ICE Allemand
, business class type avion tres pro vs TGV Est aux couleurs criade (violet) et au look carre , lourdaud
a écrit le 29/12/2014 à 19:18 :
Le jour où les canadiens acheteront du materiel alstom on pourra parler d equilibre economique. Les grands naifs c est bien sûr nous les francais et européens à croire que la loi du marché est la meilleure ! Les chinois en profitent eux bien aussi.
Tant pis pour nos industries et nos emplois ...
Réponse de le 29/12/2014 à 22:26 :
Apparemment, certains ne lisent pas les articles : "Les Regio 2N, Francilien et AGC sont fabriqués sur le site de Bombardier à Crespin (Nord), qui emploie 2.000 salariés dont 500 ingénieurs et cadres.". Donc Alstom ou Bombardier, quelle importance..
Réponse de le 30/12/2014 à 0:31 :
Crespin c'est où d'après toi ?
Ah mince, c'est dans le Nord... ton commentaire fait plouf.
a écrit le 29/12/2014 à 18:13 :
Au moins, plus de scrupule : vive l'ouverture des chemins de fer français aux compagnies italiennes (Thello pour commencer...), allemandes, belges, etc etc !! Acheter français, c'est bon pour les gogos... il faut acheter au meilleur rapport qualité prix, charge aux Français d'être les mieux placés... c'est la leçon que la SNCF vient de nous renouveler !
Réponse de le 29/12/2014 à 18:38 :
Comment se fait -t-il qu'Alstom remporte des contrats dans le monde entier, j'appelle cela un manque de patriotisme, ni plus ni moins !! eh bien si on ouvre la SNCF à la concurrence, on sera nombreux à leur rendre la pareille vu tous les retards des trains, les grèves..etc...
a écrit le 29/12/2014 à 17:56 :
il est bien triste de constater une nouvelle défaite dans la guerre économique qui nous oppose au reste du monde .J'aimerais bien savoir l'argument qui condamne Alstom à perdre jusque sur ses terres .
Réponse de le 29/12/2014 à 18:02 :
Vous savez qu'alstom fournit des transporteur étrangers ? (Brésil, Pérou, USA,...) On ne peut pas rafler tous les marchés ou se fermer aux constructeurs étrangers qui pour le coup produisent en France en plus.
Réponse de le 29/12/2014 à 18:56 :
Les terres d'Alsthom sont maintenant américaines, et je vous fait le pari qu'avec le traité transatlantique, la SNCF passera sous 4/5 ans sous drapeau américain !
Réponse de le 29/12/2014 à 19:19 :
Alstom ne survit que parce que l'état oblige la sncf à acheter des Tgv a des prix bien supérieurs a ce qu'ils vallent réellement......
a écrit le 29/12/2014 à 17:19 :
Comment a-t-on pu se pâmer devant l'excellence d'Alstom et de son TGV et signer pareil contrat en 2.010 ? Les Coréens du Sud et les américains avec G.E. ont tout compris de la déconfiture des élites Françaises et de leurs gouvernants.
a écrit le 29/12/2014 à 15:46 :
Les grandes entreprises cherchent-elles à couler le pays ? Alstom ne serait-elle pas à la hauteur pour ce projet ?
Réponse de le 29/12/2014 à 17:13 :
Alstom avait répondu a l'appel d'offre , à l’époque. .Et ne l' apparemment pas remporte. Etre "français " est il une excuse pour être sélectionné face au mieux disant ?L’usine Bombardier à crespin n’est elle pas suffisamment française ? PS: je crois me souvenir que la p^lus grosse usine Alstom est en Allemagne...
Réponse de le 29/12/2014 à 17:42 :
Les trains Bombardier (une entreprise basée au Québec, nos cousins!) sont fabriqués en France! Alors entre Alstom et Bombardier, que le meilleur gagne!
Réponse de le 29/12/2014 à 17:55 :
@sherpa: 1) ton histoire du "mieux disant", c'est du pipo, car Alstom n'est pas une start-up et connaît bien son marché. 2) à bien choisir, il faut en effet privilégier les constructeurs européens aux autres...d'autant plus qu'au Canada, on fait beaucoup de discrimination subtile :-)
Réponse de le 29/12/2014 à 18:03 :
Alstom gagne des contrats dans le monde entier.
Réponse de le 29/12/2014 à 20:06 :
Alstom ne sait pas ce que c'est qu' un client-passager et Bombardier ne sait pas ce que c'est que le service après-vente
Réponse de le 29/12/2014 à 23:34 :
@@Patrick
Ou que le meilleur perde, question de bakchich...
Réponse de le 02/01/2015 à 16:20 :
restons lucide

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :