Et si Airbus vendait l'A380 à Saudi Arabian Airlines ?

 |   |  356  mots
(Crédits : © Pascal Rossignol / Reuters)
Airbus aurait proposé une version densifiée de son appareil à la compagnie saoudienne.

En mal de clients pour A380, Airbus parviendra-t-il à vendre son très gros-porteur à Saudi Arabia Airlines ? L'appareil européen constitue l'une des options étudiées par la compagnie saoudienne pour le remplacement de ses B747 avait indiqué il y a un mois son directeur général Abdul Mohsen. Ce dernier avait signé au salon aéronautique du Bourget une commande de 50 Airbus. Cette annonce s'inscrivait dans la stratégie du transporteur de  porter sa flotte à 200 appareils d'ici à 2020 contre 119 aujourd'hui.

615 sièges

Pour convaincre la compagnie saoudienne, Airbus évoque sa version densifiée de 615 sièges en deux classes de service, selon Bloomberg qui cite le directeur commercial d'Airbus au Moyen-Orient, Habib Fekih. Pour lui, cette version, qu'exploite déjà Emirates entre Dubaï et Copenhague, serait idéale pour lutter contre la congestion aéroportuaire en Arabie saoudite liée aux pèlerinages à la Mecque.

Pour rappel, la configuration de base d'Airbus est de 555 sièges avec trois classes de service. Préférant utiliser l'espace de l'avion pour améliorer le confort des passagers ou pour privilégier la classe affaires, la majorité des exploitants a opté pour moins de sièges à bord. Les A380 de Korean Air par exemple ne comptent que 407 sièges.

Airbus négocie avec deux compagnies

Début novembre, au salon aéronautique de Dubai, John Leahy, le directeur commercial d'Airbus, avait fait état de négociations avec deux compagnies aériennes pour vendre jusqu'à 32 A380 (20 pour l'une, 10 à 12 pour l'autre). Airbus a pour objectif de vendre 25 exemplaires cette année. Outre Saudi Arabian Airlines, Royal Air Maroc étudierait également l'A380 selon Bloomberg. En janvier, Turkish Airlines avait été évoquée.

Un A380 amélioré pas avant 2022

Ce serait une bouffée d'oxygène pour le programme A380. En l'absence de ventes, Airbus doit enregistrer des nouvelles commandes s'il veut se donner du temps avant de lancer une version améliorée de l'A380. Celle-ci n'est pas attendue avant 2022 a indiqué la semaine dernière le PDG d'Airbus Fabrice Brégier devant le club d'aviation Wings Club à New York. Sans nouvelle commande, la production s'épuisera à l'horizon 2020, sauf à baisser la production.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2015 à 7:06 :
Ca serait une bonne affaire pour le groupe Airbus et les motoristes Anglos -Saxons vu que les moteurs et l'avionic qui va avec représente entre 46 /54 % en valeur du PV..
a écrit le 28/11/2015 à 12:09 :
Pourquoi la version de haute capacité de l'A380 est absolument indispensable à Al Saudia ? Avec cet avion, Al Saudia pourra assurer la transhumance de toujours plus d'éclairés vers Makkah. Mais ce n'est pas tout ! Des milliers de personnes trop intelligentes et cultivées pour supporter la frivolité française attendent les A380 d'Al Saudia. Une fois saoudiennes, ces richesses feront rayonner et prospérer l'Arabie Saoudite. Les plus belles femmes marocaines attendent les A380 d'Al Saudia pour rencontrer leurs princes, vivre dans l'abondance et le luxe et découvrir tous les plaisirs cachés... La main d'oeuvre indonésienne, dévouée passeport et âme, rêvent des A380 d'Al Saudia pour aller servir les généreuses familles saoudiennes. Cependant, le groupe Saudi Star du bienfaiteur Mohammed Hussein Al Amoudi n'attendent pas les A380, mais bien les A300-600ST Beluga d'Al Saudia pour acheminer et distribuer le riz dans tout le royaume, indispensable pour prémunir de la famine et de la malnutrition les populations saoudiennes. Faites chauffer les bons de commande !
Réponse de le 30/11/2015 à 6:49 :
Un avion c'est fait pour transporter des passagers, non ? Ces mêmes avions peuvent transporter des passagers vers Rome ou Vârânasî. Le ciel tout entier leur est ouvert.
a écrit le 28/11/2015 à 12:02 :
La'A380 est une sorte de neo Concorde. Sans les commandes d'Emirates, ce serait un échec complet.
Réponse de le 28/11/2015 à 13:11 :
Je n'ai jamais pris le Concorde, mais plusieurs fois l'A380 d'Emirates de Singapore et d'AF et ce zinc est incomparablement plus confortable que les 777 ou les 330 ou les 747. J'ai un peu de mal à comprendre pourquoi le carnet de commandes n'est pas plus rempli.
Réponse de le 30/11/2015 à 18:03 :
L'A380 est loin d'être un échec avec plus de 300 appareils vendus. Ce n'est certes pas non plus le succès attendu.
Le Concorde s'est vendu à 14 appareils commerciaux !
a écrit le 27/11/2015 à 18:18 :
Airbus industrie pratique le Black Friday pour le A380? Je pense que pour cette année, le compteur des ventes sera à zéro pour cet avion.
Réponse de le 27/11/2015 à 20:54 :
Et en grand stratège que vous êtes, je parie que vous l'aviez prédit ?
Réponse de le 27/11/2015 à 21:47 :
Je tiens à dire que je ne sers à rien!
Réponse de le 28/11/2015 à 12:34 :
Non j'ai perdu mon pari. Je pensais à une micro commande ferme de 4 à 5 exemplaires pour une compagnie asiatique en 2015.
Réponse de le 01/01/2016 à 17:20 :
Si 2015 compte 13 mois comme 2014, pour les commerciaux d'Airbus Industrie, je n'aurai pas perdu mon pari.

http://www.air-cosmos.com/airbus-a380-ana-succede-a-skymark-53325

Croissons les doigts.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :