Porte-avions : le successeur du Charles de Gaulle sera massif, très massif

 |   |  226  mots
Le successeur du porte-avions Charles de Gaulle (42.500 tonnes) pèsera 70.000 tonnes au moins
Le successeur du porte-avions Charles de Gaulle (42.500 tonnes) pèsera 70.000 tonnes au moins (Crédits : © Jean-Paul Pelissier / Reuters)
Pour pouvoir accueillir le futur avion de combat (NGF), le successeur du Charles de Gaulle devra peser au moins 70.000 tonnes. Soit une augmentation de plus de 60% de son tonnage.

Le futur porte-avions de la Marine nationale sera nettement plus massif que le Charles de Gaulle (42.500 tonnes à pleine charge). Pour quel tonnage ? Selon nos informations, il pèsera au moins 70.000 tonnes pour pouvoir accueillir sur son pont le futur avion de combat européen (NGF), qui lui pèsera plus de 30 tonnes (contre 24 tonnes maximum au Rafale). Soit une hausse de son tonnage de plus de 64%. Le ministère des Armées a toutefois souhaité mettre le holà aux surenchères des marins, qui imaginaient déjà un porte-avions deux fois plus massifs que le Charles-de-Gaulle. C'est raté pour le moment.

Afin de préparer l'avenir, une phase d'études de 18 mois pour le programme de renouvellement du porte-avions estimé à 4,5 milliards d'euros a été annoncée le 23 octobre 2018 par la ministre des Armées, Florence Parly, lors du salon Euronaval. Cette phase d'étude est dotée d'un montant modeste de 40 millions d'euros. En février 2018, le Délégué général pour l'armement, Joël Barre, avait rappelé que le renouvellement du porte-avions devra "faire l'objet de décisions à l'horizon 2020-2021, c'est-à-dire à peu près au moment de l'actualisation prévue de la loi de programmation militaire (LPM)". Le successeur du porte-avions sera mis en service opérationnel lors de "la seconde moitié des années 2030", avait estimé en mars dernier Florence Parly.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/07/2019 à 10:41 :
bonjour,
les derniers porte avions construits (gb ou chine) sont obsolètes à l'image du foch ou du charles de gaulle : inutiles de payer ce type de structures trop lourdes, avec deux tours de contrôles, avec des avions non multifonctions la marine n'a pas compris les évolutions des techniques de combats : 2 milliards investis à toulon pour rien, 200 millions par an minimum, et si utilisation opérationnelle 200 millions par an. il est possible que le bâtiment coule : aucune étude" typhoon" n'a été réalisée
a écrit le 28/06/2019 à 2:17 :
Il faut en construire deux, Brest-St Nazaire.

Cà marche par deux : maintenance de 18 mois.

Et prolonger le Charles De Gaulle jusqu'à ce que les deux soient opérationnels,
et ce jusqu'à ce que le Rafale soit hors service définitif.
a écrit le 27/06/2019 à 9:44 :
Il servirait à défendre les DOM-TOM ? Ces régions nous coûtent un max alors si on les perdaient...On serait peut être gagnants!
Pour montrer nos muscles du coté de l'Iran, ils y en a d'autres qui le font bien mieux que nous...
Peut être pour l'innovation technologique . Finançons ces entreprises directement , les circuits courts sont ,parait ils plus rentables...
Et ça nous éviterait de le démonter par la suite!
a écrit le 26/06/2019 à 18:34 :
et on attend toujours une armée de défense européenne pour mutualiser justement tout ça...
mais bon, les querelles de clocher...
Réponse de le 26/06/2019 à 21:29 :
@endiendo....la Défense ne se mutualise pas !!! je n'ai pas envie que mes petits-enfants se sacrifient pour la Lituanie ni même pour l'Allemagne.
Decidemment l'Euro-beaitude fait de gros dégâts dans les esprits !!
Réponse de le 27/06/2019 à 13:36 :
@ Pepito :
Et alors pourquoi un breton irait se sacrifier pour un alsacien ?

Votre commentaire est l'exemple typique de la querelle de clocher ridicule, alors que la France n'est plus capable de défendre seule ses intérêts par exemple face à la Chine.

La souveraineté n'a de sens que si elle est réelle, concrète, et pas seulement théorique et idéologique.
Réponse de le 29/06/2019 à 12:28 :
Bonjour,

En 2003 à la recherche des armes de destruction massive on y allaient où pas ?
Car une fois de plus c'est peut être mutualliser les moyens mais c'est aussi les mettre en commun dans un nouveau commandement unique ( voir Oran Sarkosy) donc après Washington vous accordez une nouvelle prérogative à Bruxelles.
Je vous rappelle qu'à l'époque les opinions des peuples en Europe étaient très divisés, c'était du 50/50.
La guerre en dehors de défendre son territoire national n'est pas une mince affaire et elles est souvent sujet à cautions...
Bien à vous
a écrit le 26/06/2019 à 14:42 :
Soyons clair, un porte-avions c'est uniquement un moyen utilisable pour se projeter à des milliers de kilomètre de la métropole pour mener des combats avec des pays de "bas de tableau" sur le plan militaire (sous-entendu qu'ils n'ont pas les moyens de couler votre joli joujou hors de prix...)
Sur le plan militaire, en cas de VRAI GUERRE avec un ennemi représentant une VRAIE menace, votre porte-avions sera au fond de l'eau dans l'heure qui suivra le début des hostilités...
Donc, vu l'état de la dette française, l'on peut légitimement se poser la question de savoir si c'est réellement une dépense utile...
a écrit le 26/06/2019 à 13:20 :
C'est une bonne chose la construction d'un PA et de plus grande taille avec système de catapulte électro-magnétique. (où il en faudrait un 2ème)

Pour ce qui est de son financement, 4.5 milliards/unité, n'est pas un problème en soi et se budgétise sur 40 ans, surtout que ça permet:
- de soutenir l'industrie aéro-naval avec plus de 12000 emplois direct et bien plus, en comptant les retombées financière pour les commerçants et autres sous-traitants dans la région de St. Nazaire.
- sans compté, les retombées pour l'industrie aéronautique (missiles, optronics, avions)

Bref, c'est une plus-value énorme avec un effet keynésien positif indéniable.

Et sans faire dans le populisme primaire, la crise des subprimes a coûté à la France plus de 650 milliards, où la dette publique a passé le cap des 2000 Milliards du PIB et les 100%.

Honnêtement 2 x 4.5 milliards, où le coût peut être budgétisé sur 40 ans, ce n'est pas cher pour cet outil de diplomatie et avoir le leadership européen.
Réponse de le 26/06/2019 à 16:05 :
oui oui tres util ... la planète se meure et on nous parle de guerre et de défense mouahahah
Réponse de le 03/07/2019 à 17:13 :
@pouic Excusez-moi, vous êtes sur un journal économique et non à la fête de l'Huma! Que vous soyez de gauche ne me gêne pas, mais au moins étayez vos dire! Quand bien même que vous soyez "écologiste", mot quelque peu usurpé, le message que vous avez posté, est passé par des serveurs et des cables de fibres de carbone, ayant passé par les USA, où ces mêmes serveurs ont été alimentés par du nucléaire ou centrale à charbon. OUI, envoyer un message pollue et la planète se meure! Et? Je vous laisse continuer et si vous pouviez un tant soi peu, me montrer une certaine connaissance prouvant que cette même planète se meure, j'en serais ravi ;)
a écrit le 26/06/2019 à 12:38 :
Quel sera l'utilité de ce porte avion quand la France sera complètement englué dans l'UE de Bruxelles et aura perdu ses DOM-TOM? Se mettre au service de l'OTAN?
a écrit le 26/06/2019 à 10:29 :
Un nouveau porte-avion? Projet d'un autre âge incompatible avec l'état des finances du pays. Investissons plutôt pour le bien être de la population. Point final.
a écrit le 26/06/2019 à 9:17 :
Massif: Rappelons que les porte-avions americains pesent environ 110.000 tonnes.
a écrit le 26/06/2019 à 7:26 :
Bien nourris nos Rafales. Syndrome de notre sénat dû à la qualité de la cantine ?
a écrit le 26/06/2019 à 7:20 :
Bien nourris nos Rafales. Syndrome de notre sénat dû à la qualité de la cantine ?
a écrit le 25/06/2019 à 23:32 :
il va falloir trouver des hélices !
a écrit le 25/06/2019 à 21:05 :
Single point of failure, le PA c'est comme mettre tous ses oeufs dans le même panier d'autant plus avec toute la logistique et les batiments de protection autour.

Nos militaires sont nuls depuis des lustres, ils ont perdu en 1870, en 14-18 ils ont fait appel à des amis, en 40 l'étrange défaite...
Tous ce qui les préoccupe c'est de pouvoir en remontrer un temps soit peu aux rednecks, les rosbifs d'outre atlantique, façon dick rivers, eddy mitchel ou johnny hallyday => ils se prennent tous pour Elvis.

Ils faut tout au contraire mettre le paquet (tcp/udp) si j'ose dire sur les technos de communication qui permettent à un ensemble d'assets légers et mobiles d'agir de concert, de se disperser à la demande etc... Avec des FOB(forward operating base ou chargeur de proximité) autonomes très mobiles de taille intermédiaire et redondant.
L'avenir est aux swarms (essaims) d'assets en réseaux pas à ces bidules SoF trackés à tous moments (satellites, pecheurs...)

Le concept du PA en peer to peer est absurde, la doctrine d'emploi est donc bien de continuer à policer les pays du quart monde, fort avec les faibles, faibles avec les forts, élites récessives !!!
Réponse de le 26/06/2019 à 12:40 :
Ce ne sont pas les militaires qui sont nul, mais les politiques!
a écrit le 25/06/2019 à 20:41 :
Serait bien d'en produire 2 comme les anglais qui viennent de les mettre à flots et pas un seul. Le deuxième s'il est produit en même temps coutera bien moins cher.
Réponse de le 26/06/2019 à 9:21 :
Les anglais ont choisi une propulsion classique, moins chere, moins de maintenance alors que la france avec le nucleaire a quand même besoin de petroliers pour ravitailler la flotte d'escorte. Choix un peu inutile, couteux, et de "prestige".
a écrit le 25/06/2019 à 20:38 :
24 tonnes le poids d’un Rafale??
Réponse de le 27/06/2019 à 9:41 :
C'est le PTAC de l'avion.
A vide, c'est plutôt une dizaine de tonnes, selon version.

Autant la nécessité d'un second PA est évidente, autant remplacer notre avion mutirôle, performant et sans faille connue, par un appareil obèse et un PA également obèse, me semble une bétise.
a écrit le 25/06/2019 à 18:33 :
La folie .des grandeurs et l'endettement pour 3 générations au moins ..
Et tout ça pour rien .
a écrit le 25/06/2019 à 17:44 :
Il faudra bien lui trouver un nom a ce porte avion. Après Charles de Gaule ça risque d'être dur. Le Valery Giscard d'Estaing, le François Mitterand, le Jacques Chirac, le Nicolas Sarkozy, le François Hollande, le Juju des îles ça risque de pas trop trop le faire.

C'est pourquoi je me dévoue pour la France, je propose le Jeannot Lapin.

Ca aurai une certaine classe non, les tours du monde du Jeannot Lapin, il y en aurai des aventures a raconter.
a écrit le 25/06/2019 à 17:02 :
Avoir qu'un seul porte avions est une aberration, comme certains organes, cela fonctionne par paire, sachant que ces navires doivent suivre assez fréquemment de longues périodes de maintenance. L'un prennant le relais de l'autre. C'est la même chose pour les sous marins nucléaire lanceurs d'engins, en avoir qu'un seul serait absurde.
Réponse de le 27/06/2019 à 9:43 :
Si le CDG n'est pas assez gros pour les NGF, on n'a plus qu'un seul PA opérationnel, donc pas de continuité.
a écrit le 25/06/2019 à 15:27 :
Nous devrions penser plus au "budget" et moins à la "grandeur" (que nous n'avons plus depuis longtemps) cela aiderait notre pays.
Réponse de le 26/06/2019 à 13:35 :
C'est justement en taillant dans les budgets de défense que la France décline depuis plus d'un siècle. Et la seule raison légitime qu'elle aie un siège permanent au Conseil de sécurité de l'ONU, est le fait de sa puissance nucléaire.
Lors de la crise de Suez, la France, tout comme les britanniques, étaient capables de projeter 30000 parachutistes. Maintenant, pour envoyer 3000 soldats au Mail, on doit faire appel aux américains et partenaires européens, en plus des sous-traitants russes avec leurs Antonov de 100 tonnes..
a écrit le 25/06/2019 à 14:02 :
Le "volume" du nouveau PA sera surtout fonction de la forme de radoub actuelle qu'il pourra utiliser pour ses révisions et pour le moment, elle ne court pas les rues.
a écrit le 25/06/2019 à 13:51 :
Comme d'habitude, le gouvernement qui va lancer le programme, ne sera plus et ce depuis longtemps aux affaires quand il faudra payer la facture. Nouveau PA, EPR, hélicoptère Tigre , etc , cette spécialité française de vivre à la Madoff nous entraîne vers le gouffre budgétaire.De plus, on minimise le coût de départ et la facture triple en général, ce qui devient avec notre euro non dévaluable , un héritage diabolique pour nos enfants !
a écrit le 25/06/2019 à 13:03 :
Je ne veux pas casser l'ambiance, mais je crois que la marine vas garder tres Tres longtemps ses Raffale Marine .... Donc a moins qu'ils y est une guerre demain- un nouveau porte avion n'est par au programme
a écrit le 25/06/2019 à 12:39 :
Passer de 24 à 30 tonnes, l'augmentation est de 24,5 % soit un porte avions de 52900 t en proportion, ou 55 à 56 tonnes par rapport aux 42500 t du CDG. Rien de sensationnel. La longueur des catapultes est plus problématique. Passer de 75 m à 90 m de long et à la fois lancer et réceptionner les avions, impose d'élargir grandement la plateforme.
Réponse de le 26/06/2019 à 2:35 :
Les Français remplaceront, comme les Américains, les catapultes traditionnelles par des catapultes électriques.
a écrit le 25/06/2019 à 11:58 :
Et on continu dans la politique d'acquisition de matériel échantillonnaire. Le futur PAN sera encore plus lourd que le CDG, mais il restera unique donc avec les mêmes problèmes de permanence à la mer. Le SCAF sera encore plus lourd que le Rafale mais nous en aurons deux fois moins -peut - être 80 ou 100 seulement - alors que nos engagements de lutte contre le terrorisme demandent des appareils plus légers mais en nombre beaucoup plus important et avec une disponibilité très supérieure. L'ideal serait bien entendu d'avoir 300 chasseurs multirôles lourds et deux PAN lourds, mais il faut être complètement déconnecté des réalités pour ne pas comprendre que ce ne sera plus jamais dans nos moyens financiers. Je pense que ce n'est pas la bonne direction.
a écrit le 25/06/2019 à 11:58 :
Les nouveaux P-A's Britanniques font 65000 tonnes. Et ils n'embarquent que des appareils VTOL/STOL F-35 B.
a écrit le 25/06/2019 à 9:06 :
De taille des Queen Elizabeth britanniques mais en emportant de ''vrais'' avions de chasse :)

Toujours un seul le prévu ?

Pourtant comme à dit un certain Président : ''Les porte-avions, c'est comme les gendarmes, ça marche par deux''.

Et aux rouspéteurs professionnels qui vont écrire qu'une base aérienne mobile est immobile, qu'ils fassent la même remarque à la Chine, l'Inde, le Japon, la Turquie, l'Espagne, la Thaïlande, l'Italie, l'Algérie ou le Brésil qui sortent des ''ponts plats''.
a écrit le 25/06/2019 à 9:05 :
Ce gigantisme est, me semble t-il, une erreur. Nous risquons de nous retrouver avec UN bateau, UNE frégate et UN sous marin. La France à rarement eu par le passé une grande marine mais elle a eu de grands marins. La solution des Clémenceau/Foch me semblait intéressante, il y avait un bateau armé en porte-avions et l'autre en formation, réparation ou porte hélicoptères..Il reste la défense de l'Europe et là je n'y crois pas.
Réponse de le 25/06/2019 à 13:28 :
Oui donc deux Porte avion,le problème c'est que le Clémenceau et le Foch sont des PA de 25 voir si on est gentil 33000 tonnes pleine charge max.
.
Aujourd'hui c'est ridiculement faible et petit et même si on se lance dessus,on aura pas plus qu'un seul ou 2 PA,des excuses seront trouver pour ne pas allouer plus d'argent prétexte de coûts ou "utilité".
.
Il va falloir vous dire qu'au bout d'un moment,vouloir toujours plus petit ce n'est pas faisable,surtout concernant les PA,les avions,hélicoptères grossissent sont plus lourds et imposant,plus d'automatisation et demande utilitaires diverses.. il y a une limite.
a écrit le 25/06/2019 à 9:05 :
Avoir 2 portes avions plus petits serait plus logique. Pour en avoir toujours au moins 1 à la mer. Et que ça soit supportable pour le budget. Comme se que font les Japonais.
Réponse de le 25/06/2019 à 12:00 :
Les Japs n'embarquent que des F-35B, comme les porte-aeronefs des US-Marines.
Réponse de le 25/06/2019 à 13:24 :
Ce n'est pas comparable,le Japon utilise des portes hélicoptères-aéronefs en bref des Porte Avion éco plus histoire de dire que "j'ai une "force aéronavale" mais faut pas pousser hein".
De plus ce sont de de base non pas des PA mais des porte aéronefs comme j'ai dis et ils ont des F-35B que nous n'avons pas (question de crédibilité au vus de notre statue).
De plus ils les ont modifié pour les accueillir ces fameux F-35,on va dire que de base le Japon n'a pas de PA et n'en n'aura surement pas car l'Oncle Sam veille.
a écrit le 25/06/2019 à 8:13 :
C'est vrai qu'une salve de missiles nucléaires ne coûtent rien entre le vecteur (SNLE, avion...) et que les missiles en eux mêmes ne coûtent rien non plus.... sans compter les degats collatéraux, la pollution nucléaire etc...quant aux commentaires sur les quelques gardiens de chevre.....
a écrit le 25/06/2019 à 7:14 :
La france je sais pas mais les français ont il le besoin et les moyens d'un tel truc?
C'est très exagéré pour aller taper sur des barbus entourés de chèvres ou même pour aller tuer un généreux dictateur et en cas de conflit avec une "vraie puissance" une salve de missile supersoniques ou une frappe nucléaire a 500 mètres et hop, au paradis des petits bateaux le couteux machin.

Je trouve vraiment les intérêts de la france et ceux des français de plus en plus divergents
Réponse de le 25/06/2019 à 7:48 :
La France a le deuxième domaine maritime au monde même s'il est sous exploité. Elle doit protéger ses eaux territoriales. Il lui est donc nécessaire d'avoir une force maritime dissuasive
Réponse de le 25/06/2019 à 13:28 :
Oui c'est vrai, avec un tel porte avion les tapouilles brésiliennes ne viendraient pas pécher devant la guyane et le chalutiers clandestins n'oseraient pas rentrer dans la zee des kerguelen.

Vivement que l'on ai ce beau joujou.
a écrit le 25/06/2019 à 6:59 :
Mais pourquoi on n'allègerait pas plutôt le futur avion de combat ?
Réponse de le 25/06/2019 à 9:51 :
Parce que les Teutons participent au développement... il n est plus question de finesse !
Réponse de le 25/06/2019 à 10:08 :
Le SCAF ne fera pas moins que le Rafale qui est le seul véritable avion multi-rôles. Le seul remplaçant de l'ASMP-A, porteur du vecteur nucléaire, sera certainement bien plus massif. Le Meteor, nouveau dans les anti-aériens est aussi bien plus volumineux que les Mica et pèse ~ 50% de plus. Pour obtenir plus d'allonge et de vitesse, ça passe forcement par de plus gros volumes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :