Les premiers militaires français seront équipés du fusil d'assaut allemand HK 416 F dès 2017

Le ministère de la Défense prévoit dans le cadre de son projet de budget de 2017 une livraison des 5.340 premiers fusils d'assaut de nouvelle génération fabriqués par l'allemand Hecker & Koch. Au total, le ministère doit s'équiper de 102.000 HK 416 F.
Michel Cabirol

2 mn

Le ministère de la Défense commandera 12.000 fusils d'assaut allemands HK 416 F supplémentaires en 2017
Le ministère de la Défense commandera 12.000 fusils d'assaut allemands HK 416 F supplémentaires en 2017 (Crédits : HK)

Bang... L'encre de la notification du contrat du programme "Arme Individuelle Future" (AIF) n'est pas encore sèche, que les premières livraisons du fusil d'assaut HK 416 F du fabricant allemand Heckler & Koch sont prévues en 2017. Ainsi, le ministère de la Défense a d'ores et déjà indiqué dans le cadre de son projet de budget de 2017 qu'une livraison des 5.340 premiers fusils d'assaut de nouvelle génération, sur une cible de 102.000, était attendue au sein des armées. Parallèlement, le ministère commandera l'année prochaine 12.000 fusils d'assaut supplémentaires.

Le ministère de la Défense a officialisé vendredi dernier la notification de ce contrat au groupement d'entreprises Heckler & Koch SAS France et Heckler & Koch GmbH pour le remplacement du célèbre FAMAS, dont la conception remonte aux années 70. Cette arme est destinée aux trois armées, dont 70.000 pour l'armée de terre et 10.000 dédiées à l'opération Sentinelle. Elle équipera également le commandement des opérations spéciales (COS).

Le HK 416 F remporte la compétition haut la main

Le choix du HK 416 F ne souffre en outre d'aucune contestation. Heckler & Koch (HK) a gagné dans le cadre d'un appel d'offres européen la compétition haut la main face au belge FN Herstal, qui proposait le Scar, l'italien Beretta (ARX 160), le suisse Swiss Arms, ex-SIG Arms (MCX) et, enfin, le croate, HS Produkt (VHS-2), qui avaient été invités par la DGA à participer à la compétition. Le HK 416 a fait forte impression bouclant les évaluations, qui ont été éprouvantes pour les armes. Heckler & Koch n'a d'ailleurs pas demandé d'essais supplémentaires à la différence des autres fabricants en compétition. Ces évaluations portaient sur des cycles de vie complets. Et le recours du belge FN Herstal n'a finalement pas fait long feu.

"Le HK 416 a été supérieur aux autres fusils d'assaut. C'est la Rolls des fusils d'assaut et la meilleure arme du monde. Il va équiper les soldats de l'armée française", se réjouit-on au sein du ministère.

En outre, selon nos informations, Heckler & Koch a fait une proposition financière très, très compétitive dans le cadre du programme "Arme Individuelle Future" (AIF) que le ministère de la Défense ne pouvait pas refuser. Considéré en général comme cher, le fabricant allemand, qui remporte un marché de 102.000 fusils d'assaut au calibre 5,56 mm OTAN (contre 90.000 prévus), aurait fait une proposition d'environ 200 millions d'euros... alors que le budget du ministère était de l'ordre de 350 millions d'euros. Soit une économie de 150 millions environ pour le ministère de la Défense. Preuve en est que le fabricant allemand tenait beaucoup au marché français et à la référence "combat proven" pour les armes utilisées au cours des opérations extérieures.

Michel Cabirol

2 mn