Mines : BHP engrange près de 31 milliards de dollars de bénéfices grâce au charbon et au cuivre

Le géant minier a profité des prix records du charbon et de métaux, notamment de cuivre, pour pratiquement triplé son résultat net. Il versera 78 milliards de dollars en dividendes à ses actionnaires. BHP avertit néanmoins que le prochain exercice pourrait pâtir du ralentissement économique en raison des incertitudes géopolitiques.
(Crédits : Reuters)

Le géant minier australien BHP a réalisé un bénéfice net 30,9 milliards de dollars (américains) pour son exercice 2021-2022 clos le 30 juin, contre 11,3 milliards en 2020-2021, selon un communiqué publié ce mardi. Le groupe précise que son "bénefice sous-jacent" (résultat des opérations après impôts et excluant les éléments exceptionnels) record s'affiche à 23,8 milliards de dollars, un bond de 39% par rapport à l'année précédente.

"Ces excellents résultats sont dus à la sécurité et à la fiabilité des opérations, à la réalisation des projets et à la discipline en matière de capital, qui nous ont permis de tirer parti des prix élevés des produits de base", a déclaré le directeur général du groupe, Mike Henry.

Le résultat d'exploitation de BHP a augmenté de 34% sur un an à 34,1 milliards de dollars.

Des résultats supérieurs aux attentes des analystes

Ces chiffres ont dépassé les attentes des analystes, alors que de nombreux autres acteurs du secteur minier connaissent des temps difficiles. Rio Tinto a ainsi récemment annoncé une forte chute de ses bénéfices et réduit de moitié ses dividendes.

BHP a attribué ses solides résultats à son activité charbon, les prix du charbon coke (métallurgique) et thermique ayant atteint des niveaux record après l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Le cuivre a également été un atout pour la société, malgré quelques baisses de prix récentes, après avoir atteint des niveaux records en mars 2022.

Lire aussiLe prix du cuivre chute : pourquoi ce n'est pas bon signe pour l'économie

Le groupe a annoncé un versement de 78 milliards de dollars de dividendes aux actionnaires, mais a toutefois prévenu que les conditions pourraient bientôt se détériorer: "la croissance s'est ralentie dans de nombreuses régions clés, et la prudence reste de mise en raison de l'incertitude géopolitique et de la crise du Covid-19."

Le groupe a noté que l'impact du Covid-19 sur ses opérations s'élevait à 1,5 milliard de dollars américains, en grande partie en raison des contraintes sur la main-d'œuvre et l'approvisionnement.

(avec agences)

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 17/08/2022 à 18:05
Signaler
miam miam, tout ce bon pognon ca fait saliver l'ultra extreme gauche a la francaise qui va voter une taxe exceptionnelle sur bhp, qui n'a qu'a payer des impots en france, vu qu'ils n'y sont pas mais qu'il y a de gros besoins sociaux pour tous dans la...

à écrit le 17/08/2022 à 9:39
Signaler
Quand on ne paie pas les dégâts que l'on cause, c'est plus facile d'engranger des bénéfices.

à écrit le 16/08/2022 à 21:22
Signaler
Moi, qui n'ait qu'un livret A et avec une de hausse royale de.....1% par rapport à juillet 2022, je vais connaitre une perte de PA de mon économie de plus de 6,8% ? à la fin de l'année. Quel merveilleux système, la capitalisme "géré" par Mc ron et...

à écrit le 16/08/2022 à 21:22
Signaler
Moi, qui n'ait qu'un livret A et avec une de hausse royale de.....1% par rapport à juillet 2022, je vais connaitre une perte de PA de mon économie de plus de 6,8% ? à la fin de l'année. Quel merveilleux système, la capitalisme "géré" par Mc ron et...

à écrit le 16/08/2022 à 8:17
Signaler
Les crises et les guerres ont toujours été l'opportunité de faire de l'argent pour les opportunistes. C'est pourquoi certains n'ont pas intérêt à ce que cela change...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.