France - août 2014

Hollande veut un PS à l'unisson de ce qu'il propose

Alors que la ligne Hollande-Valls a été fortement contestée ce samedi par les "frondeurs" du PS, qui ont profité de l'université d'été de La Rochelle pour donner de la voix en créant le club "Vive la gauche", François Hollande souhaite que...

Montebourg défend son bilan à la Rochelle

Cinq jours après son éviction du gouvernement, Arnaud Montebourg s’est exprimé à l'université d'été du PS à la Rochelle samedi. Il estime avoir gagné « la bataille culturelle du made in France » et bâti le « patriotisme économique du quotid...

L'exécutif prêt à légiférer par ordonnances ?

Afin d'accélérer sur les réformes des professions réglementées et du travail dominical, le gouvernement s'apprêterait, selon Les Echos, à dévoiler une loi visant à l'autoriser à gouverner par ordonnances.

Ce qu'on entend par "35 heures"

Seuil à partir duquel sont calculées les heures supplémentaires, les 35 heures font régulièrement l'objet, depuis leur instauration en 2000, de débat politiques acharnés. Leur dispositif semble en revanche mal connu. Résumé des points esse...

Alain Juppé jugé meilleur agent anticrise, selon un sondage

Le maire de Bordeaux, candidat à la primaire UMP pour la présidentielle de 2017, est le responsable politique jugé le plus capable de sortir la France de la crise économique, devant Manuel Valls et Nicolas Sarkozy à égalité, selon un sondag...

L'habileté de M.Valls

On attendait une prise de position tonitruante des députés PS frondeurs, contre la ligne libérale du nouveau gouvernement : ce sont au contraire 200 députés soutenant l'exécutif qui prennent la parole

Pierre Gattaz dit "bravo" à Manuel Valls

Le gouvernement a choisi le bon cap en oeuvrant au relèvement de la compétitivité des entreprises mais le pacte de responsabilité n'est qu'un début, un effort nécessaire mais pas suffisant, a déclaré mercredi le président du Medef, Pierre G...

Valls aime l'entreprise, et ne le cache pas

A l'université d'été du Medef, le premier ministre a prononcé une véritable ode aux entreprise. De quoi provoquer le trouble des "frondeurs" du PS, qui dénoncent un copié-collé de Tony Blair. Le premier ministre s'est prononcé en faveur d'u...

Premier Conseil des ministres pour le gouvernement Valls 2

Le gouvernement "Valls II" se réunit pour son premier Conseil des ministres mercredi à 10h, purgé de l'aile gauche du PS pour assumer la "ligne" social-libérale voulue par un exécutif en panne de résultats, notamment sur le front du chômage...

Manuel Valls rencontre le Medef

L'intervention du Premier ministre à la grand-messe du patronat est très attendue, moins de 24h après la formation d'un nouveau gouvernement qui conforte le cap d'une politique visant à relancer l'économie en s'appuyant sur les entreprises.

Emmanuel Macron, un anti Montebourg à Bercy

L'ex secrétaire général de l'Elysée remplace Arnaud Montebourg au ministère de l'Economie. La nomination de cet ancien haut fonctionnaire du Trésor, ex banquier d'affaires, constitue une preuve éclatante de la clarification de ligne opérée

Emmanuel Macron nommé à l'Economie

La composition d'un nouveau gouvernement mené par Manuel Valls a été annoncée ce mardi. Emmanuel Macron remplacera Arnaud Montebourg au ministère de l'Economie. Voici les dernières évolutions relatives à cet événement.

Austérité ou non ? La France la connaît depuis 2011

Les détracteurs d'Arnaud Montebourg estiment que, contrairement aux affirmations de l'ex ministre, la France ne connaît pas l'austérité. Au vu de la hausse des prélèvements obligatoires, cette affirmation ne tient pas la route

Arnaud Montebourg, portrait d'un trublion

Arnaud Montebourg, 51 ans, qui était aux commandes du ministère français de l'Économie depuis le printemps, n'a cessé de multiplier les coups d'éclat jusqu'à provoquer lundi la chute du gouvernement.

Valls sur Montebourg : "Une ligne jaune a été franchie"

Selon l'entourage du Premier ministre, Manuel Valls serait "décidé à agir". "Je ne crois pas qu'on puisse réprimander un ministre qui apporte des propositions à la discussion collégiale, en y associant les Français", a pour sa part répondu...