Téléchargez
notre application
Ouvrir

Entreprises & Finance - décembre 2009 Page 3

AstraZeneca rachète le français Novexel

Le groupe pharmaceutique britannique versera 350 millions de dollars aux actionnaires de ce laboratoire non coté pour l'acquisition de leurs titres. Un complément de 75 millions leur sera accordé si certaines étapes de développement sont at...

Cadeaux de Noël : et si vous les revendiez ?

Revendre ses cadeaux de Noël n'est plus un sujet tabou ! La crise a levé les scrupules et de plus en plus de Français se disent prêts à revendre les cadeaux non souhaités. La progression devrait être de 10% à 20% cette année, selon le site...

Amélioration pour les RER A et C

En Ile-de-France, la grève sur la ligne A s'estompe, le trafic s'améliore avec trois trains sur quatre aux heures de pointe. Pourtant, le mouvement est reconduit jusqu'à jeudi. Quant au RER C, perturbé depuis dimanche soir par un dérailleme...

Acquisition en vue pour Sanofi-Aventis

Sanofi pourrait débourser jusqu'à 100 millions d'euros pour prendre jusqu'à 19,9% du capital de cette entreprise danoise non cotée, qui emploie 65 personnes et est valorisée entre 400 et 500 millions d'euros, selon les Echos.

Ford cède Volvo au chinois Geely

Le constructeur automobile américain Ford va céder à son homologue chinois Geely sa filiale suédoise Volvo. Le contrat sera signé au cours du premier trimestre.

Veolia compte concurrencer la SNCF avec Trenitalia

Le groupe de services à l'environnement Veolia va s'associer à la compagnie italienne Trenitalia pour concurrencer les TGV de la SNCF, selon Le Figaro. Le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau, s'en félicite.

La grève continue sur le RER A, le trafic reprend sur le RER C

Les salariés du RER A ont encore voté la poursuite de la grève. Mais le trafic s'améliore progressivement avec deux trains sur trois aux heures de pointe. Quant au RER C, perturbé depuis dimanche soir par un déraillement, il reprend progres...

Le sauvetage d'Heuliez franchit une étape décisive

Le président de la société de développement Bernard Krief Consulting, Louis Petiet, a assuré lors d'une réunion de crise à Bercy qu'il disposait des 15 millions d'euros nécessaire à la reprise du constructeur automobile.